samedi 27 juin 2015

Histoire et stratégie : le génie à l'honneur

Le magazine trimestriel « Histoire & Stratégie » n°22 portant sur « L’arme du génie depuis 1945 » est en kiosque (le sommaire : ici). Portant sur l’histoire très contemporaine de cette arme, cette sortie est importante à souligner tant les revues spécialisées sont rares à s’exprimer sur ce sujet.
Longtemps associé à la guerre de siège ou de positions, cette arme tient, depuis la Seconde Guerre mondiale, une place de choix dans le « concert » qu’est le combat interarmes mobile, dans des missions qui ne se limitent pas au franchissement ou à l’aménagement des arrières et des itinéraires, mais qui se déroulent au contraire au contact, au cœur des affrontements. De la campagne d’Italie à l’Indochine, en passant par l’Algérie, le centre- Europe, l’Irak, le Koweït, l’Ex-Yougoslavie, l’Afrique et l’Afghanistan, les théâtres d’opération sont nombreux pour cette arme qui a toujours su faire face à la multiplicité des menaces. Un bel exemple d’adaptation militaire – même si l’avenir est incertain – et un hommage aux hommes et aux femmes qui ont suivi sa devise « Parfois détruire, souvent construire, toujours Servir ». Entièrement rédigé par le lieutenant de réserve Christophe Lafaye, distingué pour ses travaux sur « L’emploi du génie en Afghanistan (2001-2012). Adaptation d’une arme en situation de contre insurrection » (sous dir. Rémy Porte), ce numéro permet au lecteur de découvrir toute l’importance de cette arme dans les conflits contemporains, tout en donnant la parole à de nombreux témoins ou chercheurs (le commandant Ivan Cadeau pour ses recherches sur le génie en Indochine, le sergent-chef (er) Yves Cargnino, ancien des sections « grottes » en Algérie, le général (2S) Jacques Manet, ancien chef de corps du 6e REG, le général (2S) Jean-Louis Vincent...)

Au fil des 98 pages composant le volume, le lecteur est invité à parcourir les principales étapes de l’histoire contemporaine de cette arme : Le génie (1930-2013) : une adaptation continue à la menace ; Le génie français entre 1930 et 1945 : une mutation sans précédent ; Le génie en Indochine : une action entravée (1945-1954) ; le génie à l’école de la lutte antisubversive (1954-1962) ; De la guerre froide au retour des OPEX (1962-1994) ; Le génie durant la guerre du golfe (1990-1991) ; Les missions et savoir-faire du génie : les OPEX (1978-2002) ; Le génie français à la veille de son engagement en Afghanistan ; Le génie en Afghanistan (2001-2012) : La redécouverte de la contre-guérilla ; Conclusion : après l’Afghanistan, quel avenir pour le génie ? Ne visant pas nécessairement à l’exhaustivité, ce choix éditorial vise à stimuler la curiosité du lecteur et susciter l’investissement de nouveaux chercheurs tant les domaines à explorer et à documenter sont encore nombreux.

L’auteur - Christophe Lafaye est docteur en histoire. Officier de réserve, il est chercheur associé au laboratoire CHERPA de l’IEP d’Aix-en-Provence et lauréat du Prix d’histoire militaire 2014, ainsi que d’une lettre de félicitations dans le cadre du prix de l’IHEDN 2014 pour ses travaux sur le génie en Afghanistan. Universitaire publiant régulièrement dans les principales revues dédiées à l’histoire militaire, il fait parti de la nouvelle génération de chercheurs s’intéressant à l’homme en guerre aux XX et XXIe siècles. (Site Internet de l’auteur : ici ) 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire