jeudi 5 janvier 2023

AMX-Men

Commençons par les termes. On appellera « char de bataille », ce qui est communément appelé « char » ou « tank », un engin porteur d’un canon lourd - au minimum de 75 mm- et fortement protégé, ce qui induit un engin d’au moins une trentaine de tonnes et l’usage de chenilles, pour également d’une bonne mobilité tout terrain.

On considère communément que l’armée ukrainienne disposait au début de la guerre d’un peu moins de 900 chars de bataille, tous ex-soviétiques et pour une large majorité des T-64 modernisés en version BM Bulat et surtout BV (plus de 600) avec une petite minorité de T-72 de différents modèles et quelques T-80. Contrairement à la France, l’Ukraine a eu également la sagesse de conserver des chars de bataille en stock, au moins un millier de T-64 et de T-72 à la disponibilité il est vrai très incertaine.

L’Ukraine a reçu ensuite 40 T-72 M de la part de la Tchéquie et 250 T 72 M, M1 et PT-91 de la Pologne, des engins rapidement utilisables par l’armée ukrainienne, car, à quelques détails près, déjà utilisés. On peut y ajouter une part des 533 chars de bataille russes capturés à ce jour selon le site OSINT Oryx et également utilisables pour ceux qui ont été remis en état. On notera à cet égard, l’importance de la Tchéquie et de la Slovaquie, qui ont conservé la capacité de réparer et de moderniser à grande échelle – environ 150 chars/mois- des engins ex-soviétiques et servent largement d’atelier de réparation pour les Ukrainiens.

De l’autre côté, Oryx comptabilise 441 chars de bataille ukrainiens, toutes origines confondues, perdus au combat. Comme toujours, il s’agit là de pertes documentées et donc inférieures à la réalité. Notons par ailleurs que même parmi ceux qui n’ont pas été détruits, dix mois de guerre et de surutilisation ont induit une grande usure des matériels. Le taux d’indisponibilité du parc restant doit être élevé et s’accroître. En résumé, l’Ukraine a perdu définitivement plus du tiers de ses chars de bataille et qu’un bon tiers doit être en mauvais état. Il y a donc en la matière, comme dans toutes les matières en réalité, urgence et après l’artillerie et la défense sol-air, le débat se porte maintenant sur la fourniture d’engins blindés et notamment de chars de bataille occidentaux.

Le problème est que les pays occidentaux ne fabriquent plus que très peu de chars. Tous leurs modèles datent de la guerre froide et seule l’Allemagne est capable de fabriquer un ou deux châssis de char lourd par mois, châssis qui peut servir pour construire un Léopard 2 ou un PzH 2000, l’obusier fourni à l’Ukraine. Dans les autres pays, on se contente de réparer et moderniser l’existant. Les pays ouest européens hésitent également à engager au loin leurs parcs réduits d’engins de gamme 60 tonnes au service, à la maintenance et à la logistique compliqués. On a préféré, en fait l’Allemagne, qui produisent encore un peu, et les États-Unis qui ont des stocks, mais pas la France qui n’a ni l’une ni l’autre de ses capacités, agir en « roque » en fournissant Léopard 2 et Abrams aux pays est européens qui acceptaient de fournir des chars ex-soviétiques.

C’est dans ce contexte que la France vient de jouer un coup diplomatique en proposant d’envoyer les premiers chars de conception occidentale en Ukraine (après le renoncement de l’Espagne en août). Dans les faits, l’AMX-10RC n’est pas vraiment un char de bataille. L’AMX-10 Roues-Canon et pour les derniers modèles également « Rénové » est un engin de reconnaissance, rapide, mobile et suffisamment léger (moins de 20 tonnes) pour être assez facilement déployé. Il se trouve, performance française, qu’on a pu adjoindre un canon de 105 mm sur ce véhicule léger. C’est ce qui nous permis de l’employer de fait comme « char de bataille déployable » dans presque toutes les opérations extérieures depuis quarante ans, tandis que les vrais chars de bataille français, les AMX-30 B2 et surtout les Leclerc, ne l’étaient que pendant la guerre du Golfe, au Kosovo, au Liban et désormais en Roumanie.

C’est un excellent engin dans son rôle, très utile par sa mobilité opérationnelle pour servir dans les unités de « pompiers » en arrière du front ou exploitation « cavalière » d’une brèche de celui-ci, comme pendant la bataille de septembre dans la province de Kharkiv. Il est plus simple à utiliser qu’un Leclerc et bien moins complexe à nourrir et entretenir, sauf peut-être pour les munitions de 105 mm qui sont spécifiques et dont on ignore les stocks en France. Il n'est pas fait cependant pour le combat face à des chars de bataille, aux canons plus lourds et de plus grande allonge, et se trouve bien moins protégé que ces derniers face à tout l’armement antichar du champ de bataille moderne.

Comme tout ce que l’on fournit, l’AMX-10 RC n’est également disponible qu’à peu d’exemplaires. Au début de 2021, il y avait 250 AMX-10 RC dans l’ordre de bataille théorique français (mais combien de réellement opérationnels ?) et a commencé depuis cette époque à être remplacé par l’EBRC (Engin blindé de reconnaissance et de combat) Jaguar à raison de 3 par mois environ. À moins de prendre dans l’ordre de bataille, et même ainsi, on pourra difficilement engager plus de quelques dizaines d’unités. On pourra par la suite fournir les AMX-10 RC au fur et à mesure des livraisons des Jaguar, mais il y a intérêt à accélérer la production de ces derniers.

En résumé, la France va envoyer de quoi équiper dans les semaines qui viennent un bataillon des brigades de reconnaissance ou peut-être des brigades de chars ukrainiennes d’un bon engin plutôt rustique, endurant et mobile dont ils sauront sans doute faire un excellent usage, mais qui ne va pas changer le cours de la guerre. Au passage, on communique beaucoup moins sur la livraison des Bastion APC de la société Renault Trucks, un excellent véhicule léger de transport de troupes blindé, un besoin au moins aussi important pour les Ukrainiens que les chars de bataille alors qu’ils subissent de lourdes pertes en étant obligés d’utiliser des pick-up non protégés. Là encore, on n’évoque cependant que quelques dizaines d’unités. La France fait de l’artisanat.

Le plus important est sans doute ailleurs. Pour une fois, la France apparaît en pointe dans un domaine dans ce conflit, même si c’est un peu exagéré, et espère y jouer un rôle moteur. On verra si c’est suivi d’effets. Si l’Allemagne décidait d’engager des Léopards 2 A4 en Ukraine ou si les États-Unis y déployaient des Abrams M1 ou M2, on pourra se féliciter d’avoir initié le mouvement à peu de frais. Le problème est qu’il sera difficile d’expliquer pourquoi on n’engage pas non plus de chars Leclerc.

1 679 commentaires:

  1. Merci Colonel Goya.
    Ca c'est du sharp on time !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fera ça de moins à équiper...
      https://www.forcesoperations.com/top-depart-pour-linfovalorisation-des-vbci-et-amx-10-rc/

      Supprimer
  2. Merci mon colonel. Savez-vous quel sera le temps nécessaire pour entrainer au combat les équipages ukrainiens sur AMX-10 RC

    RépondreSupprimer
  3. Je plussois pour l'absence des leclerc 50 engins de ce type ce serait pas du luxe et on pourrait de suite passer commande à Nexter pour un truc dispo à Eurosatory ce qui nous mettrait en position confortable sur le MGCS...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a même pas besoin d'en commander des neufs : il y en a pas mal de la première génération qui rouillent dans les hangars, que l'on pourrait moderniser. On pourrait même peut être en racheter aux Emirats ou la Jordanie.

      Le problème, c'est que 50 chars, c'est pas beaucoup. Il faudrait former des équipages et des mécanos, mettre en place une logistique, alors qu'une partie sera rapidement usée ou perdus. Deux ou trois mois de mise en place pour un ou deux mois d'opération.

      Il faudrait alors compenser les pertes, ce qui va monter rapidement à la centaine, voire plus.

      En bref, il n'y a pas assez de Leclerc.

      Supprimer
    2. Presque tous ceux de la première génération ont été ferraillés ou dépecés pour servir de pièces détachées aux autres. Hormis une poignée, il n'en reste plus aucun.
      Pour en racheter aux EAU, il faut que ceux-ci le veulent bien. Or, ils n'ont rien avec quoi les remplacer (et on n'a rien à leur proposer). Quant aux chars Jordaniens, ils servent déjà à remplacer certains de leurs chars. Par quoi les remplaceraient-ils ?

      Supprimer
    3. Je viens d'analyser avec Google Maps, à raison de 10,6 mètres (canon inclus), 50 chars Leclerc, cela permet d'encercler la place Maïdan à Kyiv ! C'est la révolution Orange version française !

      Supprimer
    4. D'accord avec vous tous. Fournir des Leclerc est une fausse bonne idée.
      Vu sa complexité pour l'entrainement, le déploiement et la logistique, mettre tout ça en place pour fournir 50 chars grand maximum n'a aucun intérêt.
      La charge logistique serait plus importante pour les ukrainiens que l'apport militaire.
      Voila pourquoi je parle depuis longtemps des Leopards 2 allemands, dont plus de 1400 sont encore en service en Europe, plus probablement 1000 en stock (en + ou - bon état).
      Et enfin, c'est le même chassis que les PZH2000 déjà en service en Ukraine, et donc 100 sont en commande.
      Là l'investissement entrainement + logistique devient rentable pour l'Ukraine.

      Supprimer
    5. 50 Leclerc? Avons nous 50 Leclerc en état de rouler? Même si on leur livrait 50 Leclerc ce serait un casse tête logistique une fois les équipages formés. Nexter n'a plus de char en production et lui passer commande suppose de recréer une filière de production de char.

      Supprimer
    6. Bonjour et merci pour cet intéressant débat. Je suis d'accord avec vous tous, 50 Leclerc, ça ne servirait probablement pas à grand chose, sinon à savoir si les qualités de ce véhicule sont aussi grande qu'on le dit.
      Toutefois, je pense que l'idée de lancer 50 Leclcerc dans la fournaise pourrait ne pas être si mauvaise que cela, car elle obligerait les Allemands et les Américains à faire bouger les lignes.
      En effet, l'annonce de la France sur les 10RC a obligé les Allemands à faire une annonce sur les Marder. Et pour ne pas se sentir trop seuls, ils ont demandé aux Américains d'envoyer des Bradleys.
      Alors si 50 l'envoi de 50 Leclerc permettait de débloquer plusieurs centaines de Leopard 1 et 2 et d'Abrams se serait une très bonne chose.
      Peut être que M. Macron sera aussi à l'initiative sur cette question importante.

      Supprimer
  4. Tout à fait bienvenu cet article qui fait un point d'actualité. Et... oui, pourquoi pas des chars Leclerc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou au moins les AMX30... la même munition sur un "vrai" char... Car les obus de 105 risquent de partir vite, et l'AMX30 risquent de ne plus servir à grand chose quand tout aura été tiré par les AMX10...

      Supprimer
  5. Vous relevez bien ( normal... :-) )la problématique de la munition. " Propriétaire" de 105.
    le Canon de 105 basse pression n'accepte pas les munitions NATO.
    Ca va encore simplifier la logistique ça ! Si les US... autres ...veulent emmerder le quai d'Orsay, ils vont s'empresser de le monter en mayonnaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que les USA ont envie d'emmerder les Français pour la fourniture d'AMX 10. Cela leur retire une épine du pied.

      Supprimer
  6. Merci pour cet article "d'actualité" !

    En vous dépêchant, vous devriez pouvoir publier d'ici ce soir un nouvel article sur la trêve unilatérale généreusement offerte par Poutine.

    Je plaisante évidemment. Enfin du moins s'agissant des délais. C'est quand même une annonce assez lourde de sens, votre analyse serait la bienvenue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel sens voyez vous? Il s'agit d'un cessez le feu pour deux jour, pour Noël.
      personnellement, je ne vois aucune répercussion sur la situation, sauf que Poutine emm.. les Ukrainiens avec une proposition qu'ils ne peuvent refuser.

      Supprimer
    2. Les russes ont bombardé sans vergogne les 24 et 25 décembre. La demande de trève de Kirill accordée par Poutine est de la pure com° interne à la Russie, si les méchants ukrainiens ne respectent pas, ça prouvera bien que ce sont des satanistes contre lesquels il convient de poursuivre la guerre sainte.
      A inscrire dans la perspective de Poutine disant qu'il est prêt à négocier à condition que les ukrainiens reconnaissent "les nouvelles réalités territoriales", autrement dit concède l'ensemble des oblast annexés, y compris le terrain dont il s'est fait chasser.
      Du flan.
      Pour en revenir au sujet du post, la clé c'est les L2 allemands (Abrams trop lourd, trop gourmands en carburants; Leclerc pas assez nombreux et compliquées à gérer).
      De même qu'en aérien, toujours une question de nombre disponible, si les ukr touchent 100 F16 et ont les pilotes formés, ça serait un gros truc, on peut toujours leur expliquer que le rafale est meilleur, on en a pas assez à donner.

      lademilune

      Supprimer
    3. A se demander si, informés d'une attaque imminente, les russes ne font pas pousse pour souffler un peu et se réorganiser ...
      A.

      Supprimer
    4. Je sens bien une petite opération russe sous faux drapeau, histoire de pouvoir gueuler "vous voyez ces salauds d'ukrainiens y respectent rien on a bien raison de les exterminer"

      Supprimer
    5. Oups, trop vite. Petite attaque sous faux drapeau dans les première heure du cessez-le-feu

      Supprimer
    6. pouce et pas pousse...
      A.

      Supprimer
    7. C'est parce que les russes ont prévu de tirer quelques missiles hypersoniques sur différentes villes d'Ukraine en réponse à l'offensive qui arrive !
      Cela va booster tout le monde dans les 2 camps pour la boucherie finale et c'est pour cela qu'américain et allemand veulent fournir du VBCI (histoire de limiter les pertes)

      Supprimer
    8. @Chef Chaudard 17:25 : "sauf que Poutine emm.. les Ukrainiens avec une proposition qu'ils ne peuvent refuser."
      Et pourquoi donc... les Ukrainiens ne peuvent refuser? En voilà une affirmation!

      Supprimer
    9. Les Ukrainiens n'ont aucune obligation d'accepter quoi que ce soit. Et je ne vois pas que le public occidental lui reproche de continuer à tirer... Plus sérieusement, cela pose la question du retour à la diplomatie: quand ? Les Russes voudraient bien maintenant, assis sur un gros gage territorial, et les Ukrainiens plus tard, quand les Russes auront perdu leur gage. En l'état actuel de la partie, les Russes sont prêts à aller au tapis vert, car ils obtiendraient un accord qui leur laisserait des gains territoriaux, et donc politiques. Les Ukrainien ont mis la barre très haut, puisqu'ils veulent, pour discuter, avoir récupéré TOUT le territoire perdu depuis 2014 ET ne pas discuter avec Poutine. Ces deux conditions, aujourd'hui, semblent difficiles à remplir rapidement. Les Ukrainiens sont donc condamnés à produire leur effort encore un certain temps, en espérant qu'ils porteront leurs fruits. Ils peuvent donc respecter la trêve et reprendre les combats après.

      Supprimer
    10. Et un petit article du Jerusalem Post: https://www.jpost.com/international/article-726406

      Supprimer
    11. En termes de temporalité, les Ukrainiens ont intérêt à continuer à mettre la pression et à suivre leur agenda.
      Les Russes sont en défensive. Tout ce qu'ils gagnent comme temps est pour eux bon à prendre.
      Je n'ai pas le souvenir, quand Zelenski avait demandé une pause humanitaire, que la Pâques orthodoxe de 2022
      leur a inspiré un quelconque sentiment religieux. C'est une opération purement opportuniste de leur part.
      https://www.la-croix.com/Monde/Ukraine-aucune-treve-vue-Paques-orthodoxe-2022-04-23-1201211760

      Supprimer
  7. Merci pour ses précisions Colonel, notre président semble se rattraper. Est-il informé de quelque chose de gros à venir ?
    La prochaine disparition de Puthler ou le démarrage de la grande contre-offensive en direction de la mer d'Azov,
    peut-être les deux d'ailleurs.
    En tout cas, cette annonce arrive à point et relève le niveau de la France dans cet engagement en Ukraine et permet de retrouver un peu de fierté d'être Français, dans ce contexte de lutte pour la liberté des Ukrainiens.
    Concernant les Leclercs et autres léopards, nos dirigeants sont tout simplement, toujours dans la stratégie de la grenouille à ébouillanter progressivement. Mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement que ces AMX10 soient rejoints par leurs confrères lourds et que la grenouille poutiniste prenne un brutal coup de chaud létal.

      Fabrice

      Supprimer
    2. S'il pouvait crever rapidement serait un plus appréciable !

      Supprimer
  8. Rendons à Cesar ce qui est a Cesar
    Bravo a Macron pour avoir sauté le pas ..et en espérant que l 🇩🇪 le suive avec les Leopards.
    Les USA pensent envoyer des Bradley .
    Il est temps de terminer l'armée 🇷🇺 , qui semble extenuée.
    Dommage . Toujours pas d'Atacms ou d'avions de combat...Etape suivante?

    RépondreSupprimer
  9. Intéressant post sur les chars ! Néanmoins pour tous ceux qui comprennent l'anglais je recommande ce remarquable article du New Yorker sur les biffins de la Legion Internationale... La Reine des batailles... Sur bien des points ce texte est digne de "ceux de quatorze" de Maurice Genevoix. https://www.newyorker.com/magazine/2023/01/02/trapped-in-the-trenches-in-ukraine?utm_source=nl&utm_brand=tny&utm_mailing=TNY_Daily_010423&utm_campaign=aud-dev&utm_medium=email&utm_term=tny_daily_digest&bxid=5bd67b5b3f92a41245def77f&cndid=45879719&hasha=9d3b660bb4d187e05a93c5a4b9061fc8&hashb=4170c244b0d0852ca1a2d3205a8d0ee0e07906a7&hashc=d92211efda5dbb36b0f2d246cac452fe977cf15bbc4336f401da23688ed95ec2&esrc=AUTO_OTHER&mbid=CRMNYR012019

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sous chrome clic droit pour avoir l'option de traduction en francais... plus ou moins fidèle.

      Supprimer
    2. Très bon article merci

      Supprimer
    3. Oui, vraiment très bien! Merci!

      Supprimer
  10. Le colonel a raison d'insister sur les "Bastion" hier l'Ukraine avait remercié pour les AMX10 ET les Bastions. C'est curieux que personne ( de la presse ) n'ai relevé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Bastion ont déja été annoncés il y a quelques mois (en meme temps que les 6 Caesar supplémentaires de mémoire), et surtout il n'y en a que 20.
      Franchement 20 APC... C'est toujours du compte goutte...

      Supprimer
    2. Nous avons un topo sur les livraisons de la France vers l'Ukraine:
      https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/12/12/cessions-a-l-ukraine-23528.html

      Supprimer
  11. Les Etats-Unis et l’Allemagne prévoient de franchir une « nouvelle étape qualitative » de livraisons d’armes à l’Ukraine, a-t-on appris jeudi de sources gouvernementales allemandes.

    Ces sources n’ont pas précisé de quelles armes il s’agirait mais selon plusieurs médias, dont le quotidien Süddeutsche Zeitung, Berlin compte livrer des véhicules blindés de combat d’infanterie de type « Marder ».
    Live 20 minutes

    RépondreSupprimer
  12. Merci mon Colonel !

    Réponse de l'Ukraine à la "trêve" (de toute manière les russes ne les respectent jamais)

    ⚡️👆Et voici le commentaire du conseiller du chef du bureau du président ukrainien Mykhailo Podolyak

    "Tout d'abord. L'Ukraine n'attaque pas de territoire étranger et ne tue pas de civils, comme le fait la Russie. L'Ukraine détruit exclusivement des membres de l'armée d'occupation sur son territoire. Deuxièmement. La Russie doit quitter les territoires occupés - alors seulement commencera-t-elle une "trêve temporaire". Laissez l'hypocrisie à vous-même… », a écrit Podolyak en réponse aux informations sur l'ordre de Poutine à Choïgou pour un cessez-le-feu les 6 et 7 janvier.


    💵Soutenez-nous : Patreon, PayPal, Monobank

    RépondreSupprimer
  13. Colonel, si l'information est exacte, les obus de 155 Bonus sont un vrai game changer, sans doute plus que les AMX-10 ne pensez vous pas ? Si on peut élargir aux deux sous-munitions l'attribution d'un objectif comme les batteries anti aériennes, les avions ou les hélicos au sol en plus des chars, tout ce qui se trouve dans un rayon de 30 km et est repéré par drone et/ou satellite est potentiellement en très grave danger...

    RépondreSupprimer
  14. Si la putin a raison et que les russes arrêtent les bombardements les 6/7 janvier alors allez y les Ukrainiens...qu'ils en prennent plein la g...Les Russes sont les pires pourris que la Terre puisse porter, la putin sera le pire criminel du 21eme siècle.

    RépondreSupprimer
  15. Merci à Michel Goya d'avoir réagi rapidement à l'annonce du renfort français en chars de reconnaissance. Il a bien posé les limites de l'exercice, limites propres à notre gestion des matériels. En fait, on peut espérer fournir à Kiev les dotations des régiments qui reçoivent les Jaguar et c'est à Nexter d'accélérer, mais bon, on n'est pas non plus en guerre sur le Rhin.
    De mes lectures anciennes, j'estime qu'il faut oublier le Leclerc dont la logistique est compliquée.
    Dommage qu'on ait ferraillé les AMX30.

    RépondreSupprimer
  16. Ce qui est vraiment intéressant avec cette livraison, c'est que Poutine ne peut pas s'en servir pour invoquer la "co-belligérance" et passer à un stade plus élevé dans l'empire)loin de ses armes, si tant est qu'il en soit capable. J'espère que ce précédent français va ouvrir rapidement la voie aux Abrams & Leopards. Les FAU ne communiquent pas sur ces sujets, mais je présume que des équipes sont déjà en formation en Allemagne sur les deux types de chars.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce "qu'évoque" poutine, personne n'en a rien à cirer. Il peut évoquer toutes les cobéligérances qu'il veut, ça ne vaut rien. Soit il déclare la guerre à qui il juge cobéligérant, soit c'est du vent. Et on pourrait livrer des portes avions, il chouinerait dans les médias, mais il NE FERAIT RIEN ! C'est autant valable pour la Belgique que les USA, l'OTAN est derrière, et même lui sait bien qu'il n'aurait AUCUNE chance.

      Supprimer
  17. Guerre en Ukraine : En livrant des chars légers, la France « assume le rôle que l’on attendait de l’Allemagne »
    https://www.20minutes.fr/monde/ukraine/4017531-20230105-guerre-ukraine-livrant-chars-legers-france-assume-role-attendait-allemagne#correlatedLink

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et après les allemands vont nous envoyer chier avec le MCGS franco-allemand et on finira comme des joyeux !!

      Qui veut parier sur ce scénario ?

      Supprimer
    2. et ben on soutiendra l'idée que l'allemagne n'a pas suffisament dédommagé la pologne et les autres pays de l'est pour les destructions de la seconde guerre mondial. jouer au con c'est facile....

      Supprimer
  18. Merci pour cet article mon colonel !
    Un avis:
    Paradoxalement, le constat sur l'incapacité de produire et livrer des chars lourds valide la politique de l'économie de défense française établie depuis des années (sur le dos de la dite défense...).
    En effet, nous sommes capables de produire 2 à 3 rafales par mois, idem pour les Caesars, quelques unités en plus mensuellement pour les blindés moyens / légers, uniquement car ces engins se vendent à l'international ou font l'objet de séries plus importantes.
    Et même quand ces ventes se font avec des transferts massifs de technologie, la création d'usines d'armement sur des territoires étrangers ne peut être que bénéfique en cas de conflit car venant donner un peu de profondeur stratégique à la production. Il serait toujours possible d'acheter (à prix d'or) ces matériels "french created" mais produits ailleurs.
    Imparfait comme solution, mais à défaut de mieux...
    Même si je ne suis pas fan des tentatives de coopération avec nos voisins Allemands, la seule solution passe par un programme comme le futur char de combat commun, si possible avec un maximum de pays européens.

    ETI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heureusement qu'on vends à l'étranger parce que sinon notre industrie de défense ne serait pas viable avec les seuls besoins de l'armée française. on peut dire ce que l'on veut mais si on a 200 leclerc (400 en comptant ceux en stock) c'est parce qu'on avait pas réellement besoin de plus...idem pour tout un tas de chose. Après on peut rever d 'un budget militaire à 2% du Pib, mais bon jusqu'à récememnt on était plus des des guerres toyotas et de coalition...

      Supprimer
  19. Amx, bradley marder.. tres bien mais un peu en retard pour offensive d hiver, au printemps ce sera parfait. Cette histoire de treve bidon permet a putin de se placer du cote des gentils et donnera plus d importance car plus de volume a la prochaine salve de drone. La derniere ? . Baroud d honneur ou bakhmut d horreur comme a l accoutumé. les chiffres quotidiens de morts sont effarants, la aussi la treve lui serait profitable.. vivement la fin, bonne soiree Christian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien le "Broud d'honneur ou Bakhmout d'horreur".
      Bien trouvé !

      Supprimer
  20. Si jamais, deja 2 jours sans /!\ ... ils sont dans les tranchees ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a peut-être un cessez-le-feu unilatéral?
      ou alors les crédits pour 2023 n'ont pas encore été débloqués par le Kremlin et les Trolls ne sont pas payés et font grève.

      Supprimer
    2. Ou alors mi-esperas les a traumatisés

      Supprimer
    3. Ils n'ont pas fini de lire le nouveau manuel "d'éléments de langage" du FSB dont on parlait récemment.
      Ils en sont aux révisions : "Bandera = Satan, Zelinsky = Antechrist, Azov = Azazel, " etc....
      Pas facile de changer de rhétorique !
      C'est que nos trolls ne sont pas particulièrement vifs du ciboulot....

      Supprimer
    4. Noël orthodoxe russe. Ils sont en congés.

      Supprimer
    5. мой коллега с Лубянки спрашивает меня, машина для какашек никогда не останавливается на ВДС

      Supprimer
    6. Ah ben voilà : /!\ pour le commentaire ci-dessus à 19:35

      Supprimer
    7. A priori ils devaient vérifier que nous tournions en rond... A mon avis, ils sont ronds tout simplement!

      Supprimer
  21. Si les FAU respectent le cessez-le-feu, n'y a-t-il pas le risque que Poutine prolonge le cessez-le-feu plus longtemps (des semaines ?), le temps de se refaire une santé... Ca lui permettrait de faire une pause opérationnelle, et donc de geler le front sur les lignes actuelles, soit définitivement, soit en attendant d'oser y revenir... Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soldat Pithivier5 janvier 2023 à 20:24

      Poutine a pris l'Ukraine au piège en terme de communication : si l'Ukraine ne respecte pas le cessez le feu, elle passe ipso facto du statut de victime à celui d'agresseur validant par cela même toute la propagande faite auprès de la population russe. Les russes sont arrivés à un point de bascule en terme d'influence de la propagande puisque les faits vérifiables par tous démontrent que le Kremlin leur ment. Mais cette situation est fragile, et, sur la base d'un nouvel évènement tel qu'un non respect du cessez-le-feu par les ukrainiens ils peuvent retomber sous l'emprise de la propagande. L'Ukraine va donc devoir boire la coupe jusqu'à la lie et respecter le cessez-le-feu.
      Ceci étant dit respecter le cessez-le-feu ne veut pas dire être inactif, on peut sûrement faire un tas de trucs pour faire avancer les choses. Et puis comment vont réagir les mobilisés russes ? parce que c'est quand même une superbe opportunité pour prendre la poudre d'escampette, non ?

      Supprimer
    2. Bof, je ne vois pas pourquoi les Ukrainiens devraient respecter un cessez-le-feu décrété par Poutine pour une fête essentiellement russe alors que les dits russes n'en ont pas voulu pour Noël et le jour de l'An, le sujet n'était "pas à l'ordre du jour" (https://www.leparisien.fr/international/ukraine-aucune-treve-de-noel-ou-du-nouvel-an-nest-en-discussion-selon-le-kremlin-14-12-2022-GC5FQFR6YJDSDOYJCO2R4N6IBM.php).
      Certes, les russes verront cela comme un manque de courtoisie avéré, mais d'une part les ukrainiens les auront déjà avertis - donc pas d'agression - et d'autre part je doute que cela fasse bouger les lignes dans la population, la plupart des russes étant déjà passés du côté sombre de la force...
      Le piège serait d'accepter et d'être la victime d'une opération sous false flag.

      Supprimer
    3. @Soldat Pithivier. Il me semble que vous allez un peu vite en besogne. Un CLF unilatéral d'un poutine pour les orthodoxes!!! Le prochain pour Kadirov et les musulmans...puis pour les bouddhistes... les chamanistes, le nouvel an chinois pour plaire à xi ji ping et les chinois en sibérie... et Dieu sait quoi encore?

      Supprimer
  22. J'ai un peu du mal à comprendre le concept de l'AMX-10RC ... l'article du Colonel clarifie un peu les choses, mais il me semble que
    1) Quand il a été construit, c'était un engin "de niche" : mobile et bien armé, Ok, mais peu blindé. Donc incapable d'engager un combat frontal avec des "vrais" tanks (pacte de Varsovie), et sans doute suréquipé pour de la guerre contre un ennemi faible (des jihadistes au Sahel quoi...).
    Ca laisse un créneau d'usage très restreint, reconnaissance en force pour être capable de détruire quelque chose sur quoi on tombe par hasard, ou comme dit dans l'article "pompier" pour boucher un trou en vitesse. Pourquoi pas ... mais ça semble un usage tellement anecdotique que je vois mal l'intérêt de développer un véhicule pour ça, moins encore une série puisque ça semble être une spécialité Française (ERC-90, Jaguar...). Qu'est-ce que je ne comprends pas dans la doctrine Française, qui nécessiterait un tel accent sur cette gamme ?

    2) Le même, 40 ans plus tard : reste-t-il pertinent ? Ce sera une proie naturelle pour tout système antichar moderne, son canon de 105 efficace contre un char des années 80 est très limité contre un véhicule moderne, sans parler en effet de son canon aux munitions spécifiques. Je suppose que c'est mieux que rien (quoique - si ça complique trop la logistique, peut être que "rien" c'est mieux qu'une source d'ennuis), mais je reste un peu perplexe ?

    Des avis ?

    Merci (et bonne année !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A.N. O'Nyme
      Plutot d'accord avec vous.
      Impact militaire très trés limité, mais par contre coup politique trés fort car :
      - repousse une foi de plus la "ligne rouge" de pseudo cobelligerance
      - ouvre la voie à d'autres armements lourds plus adaptés que peuvent envoyer d'autres pays
      - change la perception de la "main tendue" par Macron à Poutine qui était incomprise.
      Main tendue, oui, mais du revers de la main sous forme de bonne gifle, il me semble...

      Supprimer
    2. Politiquement c'est en effet très bien joué, je suis d'accord...

      Supprimer
    3. l'âne qui vielle5 janvier 2023 à 19:28

      Voila ce que disent les Russes de l'AMX-10RC aujourd'hui dans Kommersant.
      https://www.kommersant.ru/doc/5758240?from=glavnoe_2
      En gros il faut s'en méfier. Un peu ce qui est dit dans le blog.
      Symboliquement ça reste fort quoi qu'il arrive.

      Supprimer
    4. l'âne qui vielle5 janvier 2023 à 19:32

      Le titre de l'article est "la France a brisé le blocus des chars". On voit bien que le coté léger du char n'est pas le principal problème.
      "Ces véhicules blindés à roues pour la reconnaissance et le combat (EBRC), pesant environ 25 tonnes avec un équipage de quatre personnes et un puissant canon de 105 millimètres placé dans la tourelle, sont en service dans l’armée Français depuis la fin des années 1970. Le nombre de chars produits atteint 337 unités. Ils ont été utilisés par les armées de l’Arabie saoudite, du Maroc, de l’Indonésie, de Singapour et d’autres pays. Aujourd’hui en France, ils sont progressivement remplacés par la nouvelle Jaguar EBRC, dont la production a commencé en 2020. Les chars retirés du service peuvent être envoyés en Ukraine au fur et à mesure que les équipages sont formés et que la base arrière nécessaire est préparée.

      Des sources militaires parlent de ces machines comme très maniables, rapides, sans aucun doute dépassées, mais toujours puissantes. Ils rappellent que les chars principaux des armées ukrainienne et russe ont également été développés principalement il y a un demi-siècle, de sorte que l’AMX-10 RC en tant qu’adversaires probables rencontrera principalement ses contemporains.

      Supprimer
    5. Je les vois bien en Crimée.

      Supprimer
    6. C'est typiquement un outil qui a été conçu pour être utilisé en temps de paix, ou alors poursuivre les barbus en motocyclette dans le désert. Son emploi le plus remarquable et le plus spectaculaire a toujours été le défilé des champs-élysées en particulier avec les pneus larges correctement gasoilés !

      Supprimer
    7. Combien de chars modernes ont encore les russes ? Sans doute que face a des T62 et des BMP, l'AMX 10 a du sens...de même la densité des troupes est faible en général sur le front, sauf aux endroits critiques. Un tel outil de manoeuvre pourrait apporter beaucoup aux FAU
      Fritz

      Supprimer
    8. Il me semble que les chars bien blindés sont aussi très lourds.
      Les Ukrainiens utilisent bien la mobilité du caesar.
      Certes les chars d'olaf sont d'un autre usage mais on peut voir complémentarité si j'ai bien li le colonel

      Supprimer
    9. @Anonyme5 janvier 2023 à 20:11
      /!\ Il a été développé entre 1970 et 1977, soit en pleine guerre froide. un peu de sérieux.

      Supprimer
    10. @Tonton ... Je n'ai pas le souvenir d'en avoir vu dans les FFAs !

      Supprimer
    11. https://fr.wikipedia.org/wiki/AMX-10_RC

      Supprimer
    12. L'effet d'annonce du président Macron coupe l'herbe sous les pieds des SPD pacificistes. Avec un peu de chance, et si les allemands ont un reste de fierté, le prochain pas sera un félin moucheté.

      Supprimer
    13. @A.N. O'Nyme
      La reconnaissance est un combat spécifique, tout de mobilité. Ce n'est pas une mission de veille ou de "sentinelle".
      L'AMC10RC est parfaitement adapté à la reconnaissance rapide et c'est, à mon avis, là sa limite d'emploi. Si les Ukrainiens en font autre chose, ils les perdront, mais s'ils percent les lignes russes avec l'artillerie et des chars lourds et créent le désordre dans les unités russes en repli, ces chars rapides seront un atout pour "éclairer" les mouvements ennemis voire les contrarier.
      Les "experts" en plateau parlent des AMX10RC en Afghanistan ou au Mali, mais c'est dans la première guerre d'Irak (Desert Storm) que 96 furent vraiment testés contre un ennemi à parité, avec succès dans le combat de flanc-garde.
      Merci Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Daguet#/media/Fichier:French_AMX-10RC_in_the_desert.JPEG

      Supprimer
    14. Âne de 20h11: vous confondez avec vos soldats d'opérette qui défilent sur la place rouge et leur matériel parait-il formidable qui n 'émeut plus que les mémères nostalgiques de l'URSS. Un peu comme vous qui n 'avez de propagandiste que le nom mais pas le talent.

      Supprimer
  23. La trêve annoncée précipitamment par Poutine, intervient juste après le(s) massacre(s) de la St Sylvestre.
    Peur d'une répétition à l'occasion des célébrations de demain ?
    Et deuxième effet kisscool, apparaitre aux yeux de son peuple comme le protecteur de ses enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soldat Pithivier5 janvier 2023 à 20:09

      Et surtout montrer aux russes qu'il a la situation bien en mains puisqu'il répond à une requête faite très respectueusement par ''la vache Kirill''.
      Après est-ce que cette trêve va être vraiment respectée parce que jusqu'à présent les paroles du Kremlin n'ont engagées que ceux qui y croyaient ...!

      Supprimer
  24. La décision d'envoyer des " chars légers" en Ukraine, va " obliger" Américain, Anglais, Allemands et autres soutiens, à ne pas rester à la traîne. Il s'agit donc probablement d'un " game changer" tant attendu.
    Bonus : cette initiative cloue le bec à tous les critiques de la politique nationale, arc boutés sur des positions politicardes négatives.
    La France assume son rang.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va calmer les nostalgiques de la Russie surtout. Ferry et quelques autres avaient d'ailleurs modifié leurs propos après le discours de Macron. 😊

      Supprimer
  25. j ai toujours bien aimé l amx 10RC -RC pour reconnaissance , c est un char leger ,mais qui a du punch , il est protegé contre les obus de 23mm qui equipe les BMP et la distance d engagement contre le 30mm sovietique est bonne . a l inverse son 105mm est monstrueux que ce soit en explosif contre les troupes aux sol ou contre un BMP , et son obus fleche antichar est dangereux pour un char de bataille russe .Et la conduite de tir est moderne avec un coup au but dés les premiers tirs.seul bemol , il n est plus amphibie , et les roues limite l emploi au "sols durs".Avec de bonnes tactiques , c est un matériel qui peut faire mal .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste pour votre information, RC est l'acronyme pour "Roue-Canon" et pas reconnaissance.

      Supprimer
  26. Bonsoir, en zappant je suis tombé il y a une petite heure sur LCI ou France Info (me souvient plus) sur le plan ukrainien de 35 pages concernant la réintégration de la Crimée. Je n'arrive pas à le retrouver sur le net, mais il était question en gros d'expulser les russes arrivés après 2014, de détruire le Pont de Kertch et de débusquer les collaborateurs (ils les connaissent déjà). Ils parlaient aussi de sujets plus classiques comme le changement de monnaie, l'"ukrainisation" des institutions, etc.... Le plan avait l'air très détaillé et franchement bien fichu selon moi.
    L'un de vous saurait ou il est possible de le lire en intégralité ?
    CedVar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le figaro int, j'avais vu ça, mais, il faut un abonnement pour avoir l'article complet !

      Via l’organisme «Plateforme pour la Crimée», le président Zelensky met au point un plan pour fixer le sort des personnes et infrastructures russes dans la péninsule qu’il souhaite reconquérir.
      À ce jour, la Crimée libérée n’est pas une réalité mais un document de 35 pages, en papier plastifié, format A4. Intitulé «Stratégie de réintégration de la Crimée après dés occupation», ce document évoque comment, et pourquoi, la péninsule doit nécessairement revenir dans le giron de Kiev. À l’origine de ce projet: la Plateforme pour la Crimée - une initiative du président Volodymyr Zelensky antérieure à la guerre. La Plateforme veut d’abord rassembler les principaux acteurs politiques et économiques en Ukraine.
      Son principal but est d’encourager une mobilisation internationale sur le sujet de la Crimée, annexée par Moscou. «Minsk 1, Minsk 2 et le “format Normandie” (suite d’accords ayant tenté de pacifier les relations russo-ukrainiennes de 2014 à 2022, NDLR) évoquaient systématiquement Donetsk et Louhansk mais rarement la Crimée. La naissance de la Plateforme pour la Crimée en 2021 tient aussi de cette omission,» explique un membre de la Plateforme. Si l’invasion russe du 24 février…

      Supprimer
    2. En fait, ce qui est comique avec ZELENSKY, c'est que, quelque soit les sujets, il veut faire raquer la communauté internationale. Le "Volod", il n'a vraiment que la bite et le couteau !

      Supprimer
    3. @Anonyme5 janvier 2023 à 20:20
      /!\ c'est mou le troll ce soir.

      Supprimer
    4. Vous avez raison 20:20
      Il faut être un génie politique pour battre la 2ème armée du monde avec rien.
      ... Où alors la 2ème armée du monde et dirigée par des incapables.
      Au choix...
      Ou les 2...

      Supprimer
    5. /!\
      C'est toujours mieux que le ''Vlad'' qui a un couteau à couper le beurre et une pine d'huitre !

      Supprimer
    6. @Anonyme 20:20
      Pour ce qui me concerne, sa bite, il en fait ce qu''il en veut, et le couteau, tant qu'il le plante dans le bide de Poutine, ça me va.

      Supprimer
  27. En se basant sur l évaluation de Forbes et un calcul de CE2, le coût direct de la tentative d annexion pour la Russie est de 2€ le mètre carré !!!
    En plus en comptant la crimée et sans compter l'impact économique.
    Soit le prix du terrain non constructible.
    Putin aurait pu se payer le Bhoutan cash par exemple !

    RépondreSupprimer
  28. Je lis un peu tous les commentaires sur l'AMX-10 RC qui voient d'une part sa puissance et d'autre part sa vulnérabilité.
    Pour faire une analogie d'escrimeur, c'est comme un fleuretiste en défense, armé d'un sabre de cavalerie en attaque.
    Tu esquives autant que tu peux parce que au moindre coup tu es mal, mais si tu a la moindre occasion tu le défonces.
    Un 30mm russe peut le mettre par terre mais un obus flèche de 105 dans la tourelle du t72 l'envoie en orbite.
    Eh bien... qunad tu réfléchos, ça tombes exactement dans ce que les ukrainiens savent faire de mieux, et si ils ont su faire avec des Bushmaster avec lance-roquettes à l'épaule, ils y arriveront d'autant meux avec des AMX10, et des Bradley.
    Pour résumer, c'est typiquement une arme de cavalerie, qui n'a absolument pas vocation à charger sur des fortifications, mais à exploiter en force des percées; soit que les chars de bataille les aient réalisées, soit que des mouvements par les ailes soient possibles.
    Avant mêm l'arrivée de ces véhicules, gelées dures pendant une semaine à partir de demain. En alsace mi décembre, après une semaine à -10 la nuit et pas de dégel le jour, le sol était gelé sur +- 20cm de profondeur. Avec -12 à -15 la nuit et -6 à -2 le jour pendant une semaine sur Donetsk, si les prévisions sont bonnes, le vendredi 13, pour les russes, ça leur portera pas assez chance pour prendre un billet de loterie.

    lademilune

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne analogie. Cela dit, en tant qu'épéiste, je préfère une arme avec laquelle tu peux frapper et parer. Un Leopard 2, quoi.

      Supprimer
    2. Ils ont été la meilleure cavalerie🐎 des Romanov, ce serait justice qu'ils gagnent contre Vlad avec la cavalerie motorisée.

      Supprimer
  29. Live du Monde : Washington et Berlin vont envoyer des véhicules de combat Bradley et Marder à l’Ukraine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relayé par Charter97 .
      Les allemands fournissent la 2eme batterie Patriot
      https://charter97.org/be/news/2023/1/5/531074/
      Laure H

      Supprimer
  30. Je vais être Utopiste. Est ce que je me trompe en disant qu a la fin de la guerre froide, la pluspart des armées occidentales n ont plus vu l intérêt d un cahr de bataille et ont optés pour du matos plus léger et plus facilement déployable outre-mer? Pour avoir suivi l actu chez nous en Belgique, cela à été le choix. Notre armée se voyait assigner des missions d interventions nombreuses mais ponctuelles, dans des conflits lointains. La liste est longue, nos f16 au kossovo, nos f16 en lybie, nos f16 en jordanie vs isis, nos para commandos au rwanda, nos para commandos en somalie, nos démineurs au liban, nos lanciers parachutistes et chasseurs ardennais en afghanistan, nos chasseurs de mines en 1991 en irak, nos frégates avec atalante contre les pirates, notre composante santé sur le tsunami, dans les charniers yougoslaves, nos troupes en formateurs au nigeria vs boko haram, idem en RDC, nos paras en somalie avec restore hope etc...
    Et donc, l armée belge a totalement abandoné le char de bataille (en 1985 nous avions 2 div blindées de mémoire, dont une a siegen en allemagne équipées en léopards 1A5 je pense).
    Au vu des chiffres français, 50 leclercs, on peut penser que la France a suivi la même trajectoire.
    Il semblerait qu'il serait peut être opportn de rééquiper nos armées d un certains nombres de ces engins
    Nous avons de tout en Europe, ne serait il pas pertinent, de se concerter pour un projet commun. VRAIMENT commun, j entends.
    Pas un truc (excusez moi, chers voisins, mais c est souvent la facon dont c est perçu) un truc léonin pour un pays qui se veut grand (UK-france-allemagne). Un vrai projet de char européen ou chaque acteur fait et obtient sa part.
    Je reprend l exemple de la belgique, nous sommes un petit budget de défense, mais il se trouve que nos mitrailleuses équippent des chars israeliens et des hélico US. Et il y a probablement des spécialistes incontestés dans chaque pays membre, pour tel ou tel composant.
    Au vu du cout de recherche pour un char de bataille, et du nombre dont les états européens ont besoin, un consortium des 27 serait peut être bienvenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec vous !

      Supprimer
    2. Une partie de la réponse est ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=dUDETc0MQEo

      EC du 35

      Supprimer
    3. @jph.Totalement d'accord, c'est une évidence et une optimisation maximale des ressources de chaque membre. Chacun amène ce qu'il fait de mieux. Sinon, autant demander à un belge de se lancer dans la culture du vin bordelais et à un français de brasser de la Kwak.
      Ce n'est pas qu'ils n'y arriveront pas, mais l'excellence aura peu de chance d'être au rendez-vous...
      Laure H

      Supprimer
    4. @EC du 35 C est désolant. Maintenant je vous dirais que c est malheureusement tres/trop souvent le cas. Et c est aussi du a un consternant manque de vision des gouvernements européens, et aussi a cette asymétrie qu on voit trop en Europe entre grands et petits. Prenons le cas du F35. La France a poussé des cris d orfraie quand nous avons opté pour cette plateforme. Il faut quand même savoir, qu outre les retombées promises, il y avait aussi le contrat de l entretien européen des F16 qui était en jeu. En mars 2021 SABCA entreprise belge, renouvelle le contrat pour l entretien des 80 f16 de l USAF en europe. Voila qu en décembre le gouvernement US casse le contrat en faveur d un consortium polonais... Fureur chez nous! Qui dit fureur dit probablement pressions, en 2022 , revirement, les 2 entreprises belges et polonaises se voient confier la maintenance des F16 de l USAF europe et en sus la maintenance d une partie des f16 sur le territoire US. Pour SABCA un contrat de 350 millions. Et dites vous bien que la Pologne n achetera pas de rafales. C est la le travers de cette politique souverainiste en france et en allemagne, ou l on veut produire tout, tout seul. Ces pays n ont pas les marchés et les volumes.L UE a le volume, pas la france ou l allemagne. Et en attendant, belgique 34 f35, danemark 27, hollande 37 total 98 appareils a 200 000 000 l unité. L europe n a pas besoin d un pays leader, pour être franc. L europe a besoin de leadership, et de rationaliser ses moyens et ses dépenses. Ce que je pense pour le char, vaut pour l avion. Un multirôle de l europe des 27, avec une répartition honnête des retombées, nous serait bénéfique ) tous.

      Supprimer
    5. Je pense surtout que l'Europe n'a pas besoin de 15 matériels différents aux capacités comparables. En tank, l'Europe a des Leclerc, des Leopards (de différentes espèces), des Challenger (Ok, en comptant les Brits), des M1, des T72, et quelques trucs exotiques.
      Va pour les T72 qui sont hérités (et en train de se faire recycler très vite), passons pour les M1 (achetés à l'étranger). Mais était-il nécessaire de développer localement 3 MBT (Leclerc, Leo et Challenger) ? Avec leurs variantes et sous-variantes ? J'entends bien que les besoins ne sont pas totalement les mêmes et en particulier diffèrent entre les pays de première ligne (Pologne...), destinés à arrêter le choc venant de l'Est; ceux de la seconde ligne (Allemagne..) qui vont fournir la contre-offensive; et ceux de l'arrière (France, UK...) qui vont plutôt occuper les flancs et les théâtres périphériques. Bon, Ok, mais quand même...

      Multipliez ça pour tous les matériels (le zoo des APC/IFV est assez incroyable ! ), il semble qu'il y a de la place pour un peu de rationalisation quand même...

      Supprimer
    6. Et encore, sur les chars en Europe... Vous oubliez le C1 Ariete, le MBT de l'armée italienne (et oui ils ont développé le leur, 200 exemplaires), et depuis peu le MBT K-2 Black Panther qui équipe la Pologne...
      Donc 4 MBT autochtones européens + 3 ou 4 autres extra-européens, chacun en quantité artisanale....
      Ridicule !
      C'est encore pire pour les IFV / APC....

      Supprimer
    7. @jph
      La France proposait à la Belgique une grosse part de fabrication et d'investissement pour une vente de Rafales, sans parler d'autres compensations. Vous ne pouvez pas dire que la France décide de tout construire seul.

      Supprimer
    8. ben non , pas d accord , avais t on besoin des 1400 char leclerc que l on avais?de la masse d appelé?Il fallais bien réduire la masse militaire , et cela s est fais partout en europe , c est une question de budget , garder du matériel a un cout , de plus ce matériel se périme et la professionnalisation de l armé , cela ne se fait pas en un jour.et une armée pro utilise un matériel différent , plus performant et plus couteux qu une armé "de masse" , formé en moins d un an.
      arme pro= moins d effectif = moins de matériel= production quasi artisanal

      Supprimer
    9. La Poule qui Mue6 janvier 2023 à 00:27

      Non mais.
      Nous on fournit des droits de l'homme édition Jean de Bonnot, préfacés par Dupont Moretti.
      et pis
      La Belgique a beaucoup contribué à l'industrie militaire à réonautique européenne en achetant des F35
      Bon ce sidi
      Elle a quand même inventé Tata Yoyo

      Supprimer
  31. > Le problème est qu’il sera difficile d’expliquer pourquoi on n’engage pas non plus de chars Leclerc.

    Et quelques lignes plus tôt:

    >On a préféré, en fait l’Allemagne, qui produisent encore un peu, et les États-Unis qui ont des stocks, mais pas la France qui n’a ni l’une ni l’autre de ses capacités...

    L'explication est déjà fournie, non? Nous avons très peu de Leclerc et encore moins de capacité de production, donc on ne donne pas (ou alors on accepte des Abrams/Léopard 2? Je vois déjà Nexter faire une crise cardiaque) . Alors, soit je n'ai pas compris la réflexion, soit il suffira de dire au gouvernement, en toute bonne foi, "Nous n'avons pas de capacité industrielle" et je passe les blagues sur les plans perdus du Leclerc. Certes, on pourrait critiquer le sous-dimensionnement de l'appareil industriel militaire français, mais ce n'est qu'une preuve de plus dans cette guerre, entre la lente production des Caesar, l’affolement sur les munitions... "Sommes nous à ça près" s'interrogera l'administrateur ordinaire?

    Et puis, comment pourrait-on financer une nouvelle chaîne de production militaire quand maintenant il faut payer le SNU, hein? (bon celui là est bas)

    RépondreSupprimer
  32. Sur Twitter on lit 40 marder et 50 bradley m2. C’est peu par rapport au stock disponible, mais sans doute un début adapté au capacité d’accueil par les ukrainiens.
    Curieux de connaître le chiffre d’amx10 livrés dans un premier temps.

    Tout cela doit être bon pour le moral ukrainien.

    Manu Scan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manu, un nouveau scan de Poutine ? Est-ce que tu peux nous dire quelque chose sur son état de santé ?

      Supprimer
    2. Bon là je me permets, parceque je me permets tout, na! N y voyez rien de personnel manu. L état psychologique admettons.. Mais arretez bon sang les gars de croire qu on peut évaluer l état de santé en regardant des vidéos ;D Et je ne dis pas que Manu le fait, je ne pense pas qu il l ait fait, dailleurs. Non mais serieusement! J ai 27 ans d imagerie médicale derriere moi, quand je vois le mal qu on a , a diagnostiquer avec tout notre arsenal (prise de sang, ponction lo,baire, anapath, imagerie), et t as des gens a la télé, ils te disent, le mec il se tient comme cela, il a un cancer! WTF! Ces mecs sont des charlatants, vous diriez quoi si demain vous arrivez a l hosto et on vous diasit "filez nous vos vidéos de vacances et on va vous dire ce que vous avez"?? La pensée magique, ca va uin temps...

      Supprimer
    3. sorry pour les coquilles, vous avez rectifié je suppose.

      Supprimer
    4. Vous imaginez le gag quand même .....

      40 marders, c'est grosso modo le déplacement de 400 soldats, cela doit être pour faire la sécurité des transports scolaires !

      Supprimer
    5. détrompez vous jph,des forces ancestrales et méconnues habitent certaines personnes de ce monde.
      Vos ondes électromagnétiques me suggèrent que vous êtes allé à la selle il y a moins d'une heure.
      Je vous conseille de modifier votre alimentation.

      Supprimer
    6. Excellent, j'ai pas encore trouvé le canal qui me dit ce que la personne a bouffé...
      Merci pour votre sympathique taquinerie sur le sujet du scan, de mon coté cela m'intéresse de passer un peu de temps quand je peux à scanner ce sujet tragique, pour mon expérience. Je suis heureux d'avoir trouvé cet endroit pour le partager.
      Sachez par ailleurs que je suis professionnellement tout ce qu'il y a de scientifique, et pourtant l'aspect instinctif, meme dans un boulot de science, me permet de vivre le job de manière bien plus enrichissante aujourd'hui. C'est complémentaire.

      Supprimer
  33. La grande armée russe dans un de ses offensives les plus brillantes .....

    https://twitter.com/i/status/1610917392686645248

    RépondreSupprimer
  34. Yannick (un autre)5 janvier 2023 à 21:37

    Bonjour à tous,
    Merci pour la qualité des échanges et des articles.
    Une question me taraude : tout cela est essentiellement un conflit d'armées de terre.
    Mais -c'est mon côté Breton qui ressort- qu'en est-il de la dimension maritme du conflit ? La marine ukrainienne est vissée dans ses ports, ça je comprends, et donc les barcasses des orcs ont plutôt le champ libre en mer, tant qu'ils restent loin des côtes ukrainiennes ? Quelles sont les positions/interactions entres les différentes Marines dans la région, et les marines de qui ? (mer d'Azov, Noire, Bosphore, Égée et Méd.)

    Merci si vous pouvez éclairer ma lanterne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eclairer certainement pas. Toutefois si les mouvements des navires vous intéressent.
      https://www.marinevesseltraffic.com/NATO-navy-ships
      C est un site de "spotters". En gros les fans comuniquent les positions des navires qu ils identifient. Vous pouvez même y rechercher les navires par nom. Par exemple notre frégate Louise Marie est depuis le 8/12 a Den Helder. Ce n est pas son port d attache (qui est Zeebrugge). On peut donc supposer qu elle y est parceque Den Helder est a quelques heures du canal de Kiel qui permet l acces a la Baltique.

      Supprimer
    2. Yannick (un autre)5 janvier 2023 à 22:22

      Merci jph.
      Je connaissais Marine Traffic, mais pas "vesselTraffic" 😊
      Cela dit, j'ai comme un doute... du Bosphore à Azov, il y a davantage de coques identifiées SAR ou Law Enforcement que quoi que ce soit d'autre. À Sebastopol par exemple, en tout et pour tout, seules deux identifications de ce genre sont visibles. Et Novorossiysk semble bien aimer les navires antipollution.
      J'en déduis que dans le brouillard de la guerre, le bon capitaine débranche son AIS et fait tourner le radar passif. Connaissant les Russes, c'est presque étonnant qu'il n'y ait pas encore eu de collision malencontreuse... (enfin, il y en a eu, avec des jet-ski modifiés, mais elles n'étaient pas malencontreuses)
      Les trafic *aérien* de surveillance dans la région en prend d'autant plus d'importance.

      Supprimer
  35. Tweet publié ce soir par l'Ambassade d'Allemagne aux Etats-Unis :
    https://twitter.com/GermanAmbUSA/status/1611074496621846528

    "L'Allemagne fournira des véhicules de combat d'infanterie Marder à l'Ukraine️. Nous nous joindrons également aux États-Unis pour fournir une batterie de défense antiaérienne Patriot supplémentaire.
    Le président américain et le chancelier allemand sont déterminés à fournir à l'Ukraine le soutien nécessaire, aussi longtemps que requis."

    RépondreSupprimer
  36. Yannick (un autre)5 janvier 2023 à 21:52

    /!\
    @ducon 21:49
    si tu veux nous laisser ton adresse, on peut leur transmettre.

    RépondreSupprimer
  37. J'ecoute avec delectation les reactions et commentaires de la télé allemande. Scholz est sous pression et massage son SPD qui ne voulait pas donner les Marder... Il semble que Biden lui ait fait comprendre qu'après la France, il ne pouvait pas rester l'arme au pied.

    Le FDP commente: la France prend le leadership que l' Allemagne devrait avoir. Certains s'enervent que la France n'a pas prévenu l'Allemagne de son annonce. Là je me marre. Franchement, l'arroseur arrosé et en plus il chouine...
    Fritz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je répète, on en reparlera lorsqu'il s'agira de négocier le contrat MCGS ........

      Supprimer
    2. T inquiete Fritz, chez nous on hésite encore, mais si on nous pousse a bout on envoie les gilles de Binches^^ Y feront moins las malins!
      https://www.youtube.com/watch?v=sYXTJEo-Q98

      Supprimer
    3. Les oranges ne sont pas interdites par la convention de Genève ?

      Supprimer
    4. la belgique est aussi redoutable avac des poireaux
      https://www.youtube.com/watch?v=O7INjARsPic

      Supprimer
    5. Et chaque année on a un putsch
      https://www.youtube.com/watch?v=nhsadniXdVU

      Supprimer
    6. Anonyme de 22:08, pour votre gouverne, la France ayant réussi, comme c'était d'ailleurs prévu au départ, de faire du SCAF un projet à dominante française, l'Allemagne, si elle fout en l'air le MGCS, se prive du projet à dominante allemande. Et donc fera perdre des sous à son industrie. Pas très crédible...

      Supprimer
    7. il y a aussi de redoutable millices populaire qui sont capable d'assécher un troquet en un rien de temps....
      https://www.youtube.com/watch?v=B35z4hx5TVg

      Supprimer
  38. Le karma de putin
    https://twitter.com/StarskyUA/status/1610883759930499072

    RépondreSupprimer
  39. En fait, on a trouvé un bon moyen de se débarrasser des stocks (VAB, P4, GBC) qui auraient dû partir à la casse et ce dans le respect dans les normes de déconstruction européenne. avec un peu de chance on pourrait leur donner les VBRG de la gendarmerie qui vont partir à la retraite après 52 ans de bons et loyaux se(r)vices (plus c'est long, plus c'est bon). Dommage que les ukrainiens n'aient pas besoin de navire, on aurait pu leur fourguer les navires qui servent de brise-lame à Brest ou à Toulon. J'espère au moins que la date de péremption des rations fournies n'ait pas été dépassé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le plus drôle, c'est que des vieilles rougnes comme ça suffisent à f.. la pâtée aux Russes....

      Supprimer
    2. Et ces vieux clous sont alignés face aux matériels prévus. Juste avec quelques décennies de retard. C'est assez rigolo (si on ne compte pas les morts), cette histoire, les AMX auraient du jouer à cache cache avec les T72 vers 1983, l'affrontement va se dérouler en 2023, sous l'oeil des DJI MAVIC 3.

      Supprimer
    3. @A.N. O'Nyme

      > Et le plus drôle, c'est que des vieilles rougnes comme ça suffisent à f.. la pâtée aux Russes....

      En fait, elles ont toutes été conçues pour ça à l'origine. C'était certes du temps de la guerre froide, mais comme les russes alignent **aujourd’hui** du matériel de cette époque ...

      --
      TurtleCrazy

      Supprimer
    4. @Herr Elle
      > les AMX auraient du jouer à cache cache avec les T72 vers 1983,

      En fait ils ont joués un peu avec les T72 en 1992. Et ils ont gagnés, haut la main.

      --
      TurtleCrazy
      https://epee.lapinbilly.eu/d/22-livraison-amx-10-rc

      Supprimer
    5. Âne de 22h14: trêve de Noël il a dit l'autre...alors réservez vos boniments pour le boeuf et les rois mages SVP.

      Supprimer
    6. L'amateur d'aéroplanes6 janvier 2023 à 07:43

      Anonyme5 janvier 2023 à 23:00, la guerre du Golfe a lieu en 1991, pas en 92.

      Supprimer
  40. La trève de Noël a l'air vraiment bidon / Pushilin en veut pas
    https://www.pravda.com.ua/eng/news/2023/01/5/7383728/
    Powstanec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il se passe quelque chose et que cet ordre de pause par putin masque quelque chose de beaucoup plus gros, comme la réalisation par putin qu'il va tout perdre (et accessoirement la Russie avec)
      Je pense que tous les évènements sont liés : l'hécatombe à Makivka et ailleurs, le document en 35 pages de Zelensky, les crédits renouvelés, les messages sibyllins du chef du renseignement ukrainien la fourniture accélérée de tanks par les européens, avec en tête par la France, la discussion de putin avec le président Turc et j'en oublie, tout cela après après la visite de Zelensky aux usa ? ca pue la peur
      Il est temps que le barbon soviétique sénile profite du répis qu'il s'accorde ( et dont il risque d'être le seul à profiter)
      rejoigne sa modeste datcha de 17691 m2, embarque sur un des nombreux hors-bords amarrés dans les tunnels reliant son home à la mer et qu'il disparaisse à jamais non sans avoir fait un dernier bras d'honneur à ses moujiks
      (on peut supposer que l'attendra au large son Eva dans un sous-marin)

      Supprimer
    2. Je crains que ce soit exactement le contraire : usage massif de la chair à canon côté russe, mobilisation générale.

      Supprimer
  41. Si j'ai bien compris, la France a la meilleure armée d'Europe. Sauf en cas de guerre. On nous explique depuis des lustres qu'il est indispensable de vendre des armes aux 4 coins du monde, y compris à quelques unes des pires canailles pour "préserver notre outil industriel" et au salon de Satory, on nous explique que nous sommes vraiment forts et géniaux. En fait, cet outil industriel s'apparente aux ateliers de confection de luxe.. Nos Leclercs sont aux blindés ce que Vuiton est au sac à main : horriblement cher et juste pour la frime. Très utiles à condition de ne pas s'en servir. Les dividendes des actionaires ont bien été préservés mais pour l'outil industriel, les réserves de capacités de production et de stokage, on a oublié ! Après l'échec malien, on est en droit de se demander ce que nos stratèges font des 40 et quelques milliards que nous leur confions chaque année.
    Alain S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est le souverainisme français... On veut produire nos propres matos, selon nos propres spécifications, dans nos propres usines... Et comme on en achète au compte goutte ils sont généralement très chers...
      Donc on les vend de moins en moins.... Donc on en produit de moins en moins... Donc ils sont de plus en plus chers...
      Il est loin le temps du Mirage 3 qui équipait 1/3 de la planète !
      Et contrairement à ce que vous dites, si on essayait pas (je dis bien essayer) d'en vendre aux 4 coins du monde, on ne produirait meme plus rien du tout, ou presque.

      Supprimer
    2. Il me semble que vous mélangez plusieurs choses. La France a vraisemblablement la meilleure armée d'Europe, mais surtout parce que nos voisins sont à la ramasse. Nous sommes la seule nation de l'UE à être en mesure de projeter de manière autonome un contingent de plusieurs milliers d'hommes sur un théâtre d'opérations extérieur. par ailleurs nous sommes la seule nation occidentale avec les Etats-Unis à disposer d'un porte-avion CATOBAR (en gros pouvant recevoir des avions qui ne sont pas spécialement adaptés). Cela étant, cela fait 40 ans qu'on explique à l'armée française qu'elle était taillée pour la guerre froide, qu'elle doit s'adapter aux conflits de demain qui seront surtout asymétriques, et que des divisions blindées pléthoriques, cela ne sert plus à rien. Donc oui, la production d'armement lourd (chars mais aussi systèmes d'artillerie) est devenue artisanale, parce qu'il a bien fallu avec des budgets en réduction constante jusqu'au milieu du premier mandat de Macron conserver une capacité dans tous les domaines (naval, terrestre, aérien, spatial, cyber plus récemment) là où la plupart de nos voisins ont fait des impasses. Est-ce qu'il ne serait pas plus intelligent de mutualiser à l'échelle européenne ? Bien sûr que si, mais plus facile à dire qu'à faire, surtout avec une moitié de l'électorat qui vote pour des partis qui entrent en transe la bave aux lèvres dès que le mot "Europe" est prononcé. Enfin au Mali ce n'était pas une question d'efficacité militaire mais de politique, come dans toutes les opérations de contre-insurrection.

      Supprimer
    3. Toute la techno militaire fini un jour ou l'autre par être recycler dans le civil. Cela prend 30 ou 40 ans, mais c’est une façon indirecte de financer toute sorte de recherche.
      L’exemple le plus frappant est par exemple le GPS.

      Supprimer
    4. ou les ecrans TFT , apparu pour la premiere fois dans le F14

      Supprimer
    5. @brennos et @abenfurt ont parfaitement raison. Evidement si on avait une defense a l echelle de l'europe, et si on avait des regles du jeu claires pour l'export des armes europeenes, nous aurions pu scinder une partie de l'industrie de l'armement, avec pourquoi pas missiles, naval, et aero pour les pays comme la france, uk, espagne, italie. et tanks, systeme de defense, artilleries, munitions avec le bloc plus a l'est (allemagne, etc...), le nucleaire etant a part, mais voila le chauvinisme des un et des autres a empeche toute arrangement rationel. cela sera peut etre une des consequences benefique de l'invasion russe, et de l augmentation en puissance de la chine. wait and see...

      Supprimer
    6. et au vu des autres "blocs" qui se dessinent : Russie, Chine, Inde, USA...il y a peu de chance de subsister en restant une puissance moyenne (que soit la france, la GB, l 'allemagne)..on a pas le choix que d etre un : l'UE. Mais cela est difficile...

      Supprimer
    7. @ 01:28 : la moitié du chemin est déjà faite, puisque ce sont bien les pays d'Europe de l'Ouest qui conçoivent et fabriquent navires, avions et missiles à des niveaux industriels...

      Supprimer
  42. Dernière carte d'Andrew Perpetua, c'est chaud, Soledar est en phase d'encerclement,si le saillant partant de Yakovlivka atteint la route venant de Krasnopolivka ou la localité elle même, Soledar sera perdue.
    Récemment, l'Ukraine a effectué plusieurs grandes contre-attaques à Soledar. Une grande attaque a fait reculer la Russie de plusieurs blocs. La Russie a contre-attaqué et a repris une grande partie du terrain. Une autre attaque ukrainienne dans la zone de Bakhmutske a permis de sécuriser le terrain (la zone bleue au sud)
    https://twitter.com/AndrewPerpetua/status/1611109190914678785

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori, les ruSSes diminueraient leur pression sur Bakhmut pour se focaliser sur Soledar. Esperons que les Ukrainiens puissent contre attaquer, comme ils l'ont déjà fait
      MH

      Supprimer
    2. Oui il précise qu il faut se méfier des cartes soledar est sur le grille depuis un bout de temps...

      Les ruSSes ont des pertes surréalistes donc attendons...

      Il est normal que sur un point chaud les ruSSes soient dominant mais tout ce qui est sur soledar n est pas ailleurs.

      Nous verrons bien ce que fera l armée ukrainienne ils font des miracles depuis 2014

      Supprimer
    3. Reportons from Ukraine focalise sur la situation de soledar ce soir. Difficile mais pas d’effondrement important à venir.

      Manu Scan

      Supprimer
    4. Il s'agit essentiellement de terrain nu. Donc difficilement tenable, et très exposé.

      Supprimer
  43. Disponibilité des Marder ou Leopard:
    "...39 avions Typhoon sur 128 opérationnels, 16 CH-53 sur 72, 14 Tigre sur 62, 105 Leopard 2 sur 224, 212 Marder sur 380..." Est-ce vraiment un cadeau pour les Ukrainiens?
    https://meta-defense.fr/2022/12/20/apres-le-puma-la-disponibilite-des-canons-automoteurs-pzh2000-handicape-la-bundeswehr/
    PE de Toulouse

    RépondreSupprimer
  44. Petite précision, en Europe la Grèce aussi a une capacité de construction de char, des Leo2 sous licence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui la fabrication sous licence est je trouve un bon choix surtout pour des plateformes customisables.

      Ça maintient l activité de base et avec de bons bureaux d étude ça permet la remontée en puissance.

      L autre solution est de commander sur la durée de vie...

      Lancer un équipement et dire des le début qu une fois la capacité initiale acquise on va maintenir une chaîne pour x exemplaires par mois ou année. Cela permet de gérer le matos comme du consommable et de secouer la chaîne si besoin.

      Enfin il faut s obliger a changer... Dans le monde des serveurs on fait tourner... Passer la garantie on recycle et on remplace....

      Supprimer
  45. a propos de la "treve" de kiri-kyrill, la réponse de l'Ukraine (EN)
    https://www.president.gov.ua/en/news/vijna-zakinchitsya-koli-rosijski-soldati-abo-pidut-abo-mi-yi-80249
    >>>
    - Mettre fin à la guerre, c'est mettre fin à l'agression de votre État. Même lorsque vos missiles et drones ne frappent pas nos villes, la terreur dans les territoires occupés continue. Vous ne donnez aucun répit aux Ukrainiens. Les gens sont torturés, électrocutés, violés. Cela continue chaque jour alors que vos soldats sont sur notre sol.
    - La guerre sera terminée lorsque vos soldats partiront ou que nous les chasserons.
    - Laissons les prendre les cuvettes de toilettes - ils en auront besoin sur la route - et rentrez chez vous. Derrière notre frontière de 1991.
    Phocas

    RépondreSupprimer
  46. Avec plaisir, un petit scan de Poutine du soir.

    Le gars se sent toujours poussé par un instinct fondamental pour avancer dans ses actions de "propriétaire du monde", jamais rassasié, comme un cyclope monstrueux dévorant tout ce qu'il rencontre. Il se rend mentalement bien compte de son problème, mais il est complètement soumis à son instinct dévoreur du monde. Il garde les yeux grand ouvert, il a peur de tout, et en regardant partout à la fois de droite et de gauche il perd sa vision lointaine.
    Il n'arrive pas à s'organiser, il donne de grandes directions, mais ca foire complètement au niveau organisation.
    Je ne dirai rien sur son état de santé parce que je ne peux pas de toute façon. La seule chose que je peux dire c'est qu'il bouffe son énergie à vitesse accélérée. Il nourrit son énergie avec sa colère.
    Il est dans le rouge. Prêt à exploser. Il sait qu'il doit faire très gaffe à lui.
    Quand je me connecte à ses émotions au niveau du coeur et du plexus solaire, j'ai une sensation de chavirement. Du coup il n'y va pas du tout, et reste dans une grande distance de toute émotion, ancré dans sa mission de conquête du monde. Les relations interpersonnelles sont une menace très claire pour lui. Il les fuit.

    Voilà, ca ne dit pas grand chose sur de quoi sera fait demain, mais je suis relativement certain que vlad ne va pas devenir sympathique et humaniste demain matin... au vu de son énergie c'est plutot un monstre parmi les hommes, et un nain parmi les âmes.

    RépondreSupprimer
  47. Si l'annonce de trêve par Poutine avait pour objectif d'amener l'occident a faire pression sur l'Ukraine, ça tient du flop...
    Extrait RTS online 19h00
    "L'annonce de trêve par Vladimir Poutine durant le Noël orthodoxe, soit le 6 et 7 janvier, fait réagir. La diplomatie allemande a estimé par exemple que le "prétendu" cessez-le-feu russe en Ukraine à l'occasion du Noël orthodoxe n'apportera "ni liberté ni sécurité aux personnes qui vivent dans la peur quotidienne sous l'occupation russe".
    "Si Poutine voulait la paix, il ramènerait ses soldats à la maison et la guerre serait terminée. Mais apparemment, il veut poursuivre la guerre, après une brève interruption", a déploré la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock dans un message sur Twitter.
    De son côté, Joe Biden a estimé que Vladimir Poutine cherchait "à se donner de l'air". Le président russe "était prêt à bombarder des hôpitaux, des crèches et des églises (...) le 25 décembre et lors du Nouvel an (...) Je pense qu'il cherche à se donner de l'air", a affirmé Joe Biden lors d'un discours à la Maison Blanche.
    L'annonce russe d'un cessez-le-feu en Ukraine à l'occasion du Noël orthodoxe "ne fera rien pour faire avancer les perspectives de paix", a estimé le ministre britannique des Affaires étrangères James Cleverly.
    "La Russie doit retirer définitivement ses forces, renoncer à son contrôle illégal du territoire ukrainien et mettre fin à ses attaques barbares contre des civils innocents", a ajouté le chef de la diplomatique britannique dans une déclaration publiée sur Twitter"

    L'impression que les choses s'accélèrent ces derniers jours: augmentation des morts russes/ jour et des tirs/attaques notamment en Crimée et territoire russe, livraison de chars par la France, suivie directement par l'Allemagne & US ( ne me dites pas qu'ils ne se sont pas concertés). On monte d'un cran et la peur a changé de camp.
    Laure H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le president Us et le chancelier Allemand se sont mis d'accord et emboite le pas de la France. On est pas encore au niveau des tanks, mais c'est un pas de plus. comme certains l'ont rappelle, la grenouille est entrain de bouillir petit a petit. C est une excellent strategie, car on est pas dans l'escalade brutale, qu'attendent les russes pour franchir un hypothétique seuil nucleaire... src : the guardian

      Supprimer
    2. Tout le monde a bien saisi que cette trêve n'est qu'un moyen pour nous dire que les méchants nazis-terroristo-aliens-lgbt ukrainiens font rien qu'à même pas la respecter histoire de nous rebassiner un peu avec sa défense de la Mère patrie en danger et que voilà c'est quand même justifié de se torcher avec le droit international.

      Supprimer
    3. En plus, même si l'Ukraine respectait le cessez le feu, rien n'empêcherait la Russie de le violer et d'en faire porter la responsabilité sur l'Ukraine, question de la faire passer pour encore plus fourbe.

      C'est juste un piège grossier.

      Supprimer
  48. Je ne sais pas si ça a été relayé ou pas, vu cet article sur le The Neue Zürcher Zeitung (or NZZ for short)
    Comment les armes occidentales arrivent-elles en Ukraine ?
    Une visite au site secret qui coordonne les livraisons

    https://www.nzz.ch/english/how-western-weapons-reach-ukraine-ld.1719248
    avec traduction intégrée ou google, c'est très lisible

    (Cela rejoint les remarques faites plus haut, sur la disparité des équipements et les contraintes que cela rajoute.)

    RépondreSupprimer
  49. A confirmer.Les forces armées ukrainiennes ont frappé l'usine Travida à Havrilovka, district de Kalanchat / Kherson. L'usine servait de base et dortoir aux militaires russes. Il serait question de dizaines de morts dont des officiers.
    https://charter97.org/be/news/2023/1/6/531087/
    Laure H

    RépondreSupprimer
  50. vu sur un bog, traduit de l'anglais
    Les Ukrainiens ont construit des systèmes d'artillerie de style Frankenstein à partir de restes
    L'industrie ukrainienne de la défense a construit un système d'artillerie de type Frankenstein sur un châssis de véhicule blindé de reconnaissance de l'ère soviétique.
    En utilisant le châssis d'un ancien véhicule de reconnaissance BRM-1K et un grand système de mortier à tourelle 2S9 Nona-S, les ingénieurs ont créé un canon-mortier automoteur unique.
    Avec une grande quantité de véhicules militaires vieillissants dans son stock, l'Ukraine cherche à remettre en service autant d'équipements que possible dans un court laps de temps afin de compenser les pertes de la guerre avec la Russie. Un grand nombre de véhicules de reconnaissance qui sont inutilisés, sont convertis en véhicules de combat en installant des modules de combat et des tourelles de BMD soviétiques, y compris Nona-SV, qui a également été créé sur la base du BMD-1.
    Le 2S9 Nona-S est un mortier automoteur d'origine soviétique. Il a été développé dans les années 1970 pour améliorer la mobilité des mortiers servant avec les divisions d'assaut aérien. De plus, il fournit un tir direct et une capacité antichar limitée. Le 2S9 est l'un des systèmes canon-mortier les plus nombreux au monde.
    Ce système de mortier peut être utilisé comme mortier ou obusier, délivrant un tir direct ou indirect. La portée maximale de tir est de 8,85 km avec des projectiles ordinaires, de 12,8 km avec des projectiles assistés par fusée et de 7,1 km avec des mines. La portée de tir minimale est de 1,7 km avec des cartouches rayées et de 400 m avec des mines. Le Nona-S peut engager des véhicules blindés.

    RépondreSupprimer
  51. L'amateur d'aéroplanes6 janvier 2023 à 07:56

    Les VCI AMX-10P ont ils totalement disparu de la circulation ?

    RépondreSupprimer
  52. Article de Léonie Gozman dans the MT qui ne manque pas d'intérêt par sa position.
    Selon lui, la destruction de l'Ukraine n'étant qu'un objectif intermédiaire de Poutine qui sera suivi par une autre guerre pour soumettre l'occident, la paix ne peut passer que par la défaite militaire et politique complète de la Russie de Poutine et le démantèlement du régime. Tout autre résultat n'aboutirait qu'à un cessez-le-feu temporaire devant permettre à Poutine de reconstituer ses forces.
    Pour Gozman, un traite de paix devrait garantir le retrait des troupes et l'intégrité de l'Ukraine, l'obligation de la Russie de payer des réparations et de livrer les criminels de guerre, la démilitarisation de la Russie et l'abandon de son arsenal nucléaire. Toujours selon cet opposant, "la capitulation est dans l'intérêt de la Russie et de son peuple, car l'État ne se contente pas de détruire l'Ukraine, il cause également d'énormes dommages a la Russie"
    https://www.themoscowtimes.com/2023/01/04/once-unthinkable-capitulation-could-still-be-russias-saving-grace-a79873
    Laure H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un comique .... rien qu'en terme démographique, l'Allemagne + La France , c'est plus important que la Russie.

      Le seul moyen avec lequel la Russie pourrait soumettre l'Europe, cela serait avec la corruption mais dans ce cas, il faut être sans pitié avec les élites occidentales qui seraient tentées ... Quitte à utiliser une Fenestroïka adaptée à l'urbanisme français et allemand !

      Supprimer
    2. @ Anonyme de 09:15
      "une Fenestroïka adaptée à l'urbanisme français et allemand !". Pour la France, je verrai bien des fenêtres à guillotine...

      Supprimer
  53. En résumé, il faut annihiler l'empire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas ce qu'il dit. Il ne vise pas la Russie en tant qu'etat mais son régime politique actuel.
      Laure H

      Supprimer
    2. Les allemands et les finlandais avaient choisi le développement économique comme solution au développement démocratique (qui est un processus à temps long) !

      Les illuminés de tout bord parle de rendre inoffensif un état, détruire un état, etc, etc, ... Il y a une forme de naïveté lorsque l'on regarde la "big picture" avec les enjeux dans le caucase, asie, etc, .....

      Supprimer
  54. Vive la Sibérie libre !!!

    RépondreSupprimer
  55. J.Biden "La guerre a atteint un point critique et les US apporteront une assistance maximale à l'Ukraine"
    https://twitter.com/andrewperpetua/status/1611109190914678785
    Laure H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le bon lien. Mais info aussi sur Charter https://charter97.org/be/news/2023/1/6/531107/
      Laure H

      Supprimer
  56. Anonyme du 05 23h00
    Vous pouvez me rappeler qd les amx 30 ont affronter des t72?
    Si vous pensez à la guerre du Golfe les amx ont fait face à des t55 et pas dans une mêlée.
    On voit le spécialiste aveuglé par sa haine antirusse,j'étais dans les FFA et on savait qu'on tiendrait pas 1 semaine face a la déferlante .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après wikipédia T55, T62, T69 et 2 T72 capturés

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Daguet

      Supprimer
    2. Oui, oui, c'est un truc hyper comique sur ce blog, les gens parlent de la guerre d'irak comme d'un truc incroyable, je me souviens qu'à l'époque tout le monde disait que l'irak avait la 5ème armée du monde, et après qu'il se soit fait torcher, tout le monde a dit que finalement cette place de 5ème était un mythe ou une légende.
      Pareil pour le combat, il y avait des T55 qui étaient enterrés dans le désert et se font fait détourellés sans quasiment jamais tiré un obus !
      Par contre, l'histoire de la capacité de résister 1 semaine durant la guerre froide est aussi une construction mythique ou légendaire. Les soviétiques que j'ai côtoyé, ils étaient intéressés par échanger les clopes contre des chapkas, ceinturons, etc, .... et quand on les croisait, ils étaient tranquilles, pépères, en train de dormir dans leur LADA étoilée.
      Quand on regarde la situation actuelle, on peut penser qu'ils étaient dans le même contexte, pleins de soldats mais avec simplement la "bite et le couteau" pour combattre.
      La différence avec aujourd'hui est que l'apport technologique au combat était nettement moins important mais un conflit aurait pris une tournure d'enlisement comme ce que l'on constate en Ukraine.

      Supprimer
    3. "on savait qu'on tiendrait pas 1 semaine face a la déferlante "

      Oui, à cause du nombre, pas de la performance individuelle des chars de chaque camp. J'étais aussi en Allemagne en 1987 (service national), et je me souviens d'un exercice qui avait consisté à opposer une vague d'assaut du pacte de Varsovie à quelques chars embossés. La bataille a duré quelques minutes, le char dans lequel j'étais à été mis au vert après à peine 100 m à découvert...

      Supprimer
  57. Post Twitter de MIck Ryan

    1 sur 2

    Les annonces faites ces derniers jours concernant l'envoi de véhicules de combat d'infanterie en #Ukraine représentent une augmentation des capacités des soldats ukrainiens et un changement d'état d'esprit chez les dirigeants occidentaux. Qu'est-ce que cela signifie pour 2023 ? 1/25 🧵🇺🇦 washingtonpost.com/national-secur…
    2/ Et il ne faut pas l'oublier, les Français contribuent aussi à cette flotte renforcée de véhicules blindés de combat pour l'#Ukraine .
    3/ Ces décisions auront plusieurs impacts sur les combats - ainsi que sur la stratégie et la préparation des combats - en 2023.
    4/ Premièrement, ces véhicules apporteront une nette augmentation qualitative des capacités de l'#Ukraine . Ce sont des véhicules de combat d'infanterie de pointe, conçus pour combattre dans une équipe interarmes mécanisée, contre les forces soviétiques et russes.
    5/ Cet avantage qualitatif sera important dans les batailles à venir. L'Ukraine, malgré son élan, sa capacité démontrée à gagner et son moral supérieur, aura besoin de tous les avantages possibles dans les offensives difficiles pour éjecter la Russie de ses positions défensives.
    6/ Non seulement ces véhicules sont bien blindés et armés, mais ils disposent d'une très bonne communication optique et numérique, indispensable pour une intégration efficace des équipes interarmes.
    7/ Une deuxième implication de ces véhicules est que l' #Ukraine devra poursuivre sa transition vers les processus logistiques standards de l'#OTAN . Les véhicules blindés sont soutenus dans les échelons de la compagnie, du bataillon et au-dessus. De nouveaux processus et de nouvelles chaînes d'approvisionnement logistiques seront donc nécessaires.
    8/ Peut-être qu'un fil de l'expert en logistique @TrentTelenko serait pour couvrir ce sujet sur les échelons de soutien pour les véhicules blindés occidentaux.
    9/ Une troisième implication est que l'ancienne flotte de véhicules blindés de l'ère soviétique dans l'armée ukrainienne continue de se dégrader en termes de fonctionnement - et ils ont moins de munitions. Cela signifie que les véhicules occidentaux sont probablement là pour rester en tant que solution à long terme aux besoins de la force terrestre ukrainienne.
    10/ Mais cela peut également signifier que la Russie rencontre des problèmes similaires - bien qu'à une échelle différente - avec la disponibilité de véhicules et de munitions. Cela mérite d'être surveillé et constituera une faiblesse exploitable pour l'#Ukraine .Image

    RépondreSupprimer
  58. 2/3

    11/ Un quatrième problème est qu'une formation supplémentaire sera nécessaire non seulement pour faire fonctionner et entretenir les véhicules, mais aussi pour s'assurer qu'ils sont utilisés comme véhicules de combat d'infanterie et pas seulement comme véhicules de transport d'infanterie. Il y a une différence importante.
    12/ Cela dit, les Ukrainiens tout au long de cette guerre ont démontré leur capacité à absorber très rapidement de nouvelles armes et équipements, puis à les utiliser de manière nouvelle ou astucieuse. Pensez #HIMARS , Cheetahs et Javelin. Nous devrions nous attendre à la même chose avec les Bradley et les Marder.
    13/ Un cinquième problème est qu'un seul envoi ne suffira probablement pas. Aussi bons soient-ils, ces véhicules subiront des pertes au combat. Il en faudra plus pour les offensives ukrainiennes à venir. Le besoin éventuel sera des centaines de chaque.
    14/ Un sixième problème est que cela peut entraîner la fourniture d'autres véhicules blindés pour les forces mécanisées rapides et percutantes. Par exemple, plus d'artillerie automotrice est probablement nécessaire pour les brigades qui emploieront les Bradley's & Marders. regjeringen.no/en/aktuelt/nor…
    15/ De plus, davantage de remorques surbaissées, de véhicules logistiques protégés et de véhicules C2 mobiles protégés seront également nécessaires.
    16/ Et le plus important de tous - des véhicules de soutien à la mobilité protégés seront nécessaires pour que les sapeurs franchissent ou franchissent rapidement les obstacles et maintiennent l'élan des avancées dans lesquelles nous nous attendons à ce que ces véhicules soient utilisés. Terriers et M9 ACE sont de bons exemples de ces véhicules.ImageImage

    RépondreSupprimer
  59. 3/3


    17/ Une septième implication est que cela pourrait être un pas de plus vers la fourniture de chars par l'Occident. Alors que l'Ukraine possède de nombreux chars de l'ère soviétique - ses propres et capturés - ceux-ci s'usent, manquent de munitions et sont moins performants que des chars comme le M1 ou le Leopard.
    18/ Le meilleur candidat est le M1. Les États-Unis ont des milliers de stockage qui peuvent être mis à niveau. La Pologne vient d'en acheter des centaines, donc à terme, une approche commune de soutien logistique stratégique serait possible. Les léopards suffiraient probablement aussi. defensenews.com/global/europe/…
    19/ Le M1 est difficile à soutenir, mais ayant commandé une brigade mécanisée contenant des M1, cela est parfois surestimé. Notre brigade avait une construction de soutien logistique différente de celle de l'armée américaine, et les chars fonctionnaient bien. Arrêtez d'utiliser cela comme une excuse !Image
    20/ Et fournir des M1 ou des Léopards n'« intensifie » pas le conflit. C'est un argument vide contre le fait de fournir un soutien à une autre démocratie qui a été envahie par une nation avec des chars de pointe et des bombardiers à longue portée !
    21/ Enfin, la mise à disposition de ces véhicules blindés est une déclaration de foi en #Ukraine depuis l'Europe & l'Amérique. Les nations d'Europe et les États-Unis semblent maintenant croire que l'Ukraine peut gagner cette guerre. Cela peut entraîner une série d'autres efforts de soutien dans les semaines et les mois à venir.
    22/ C'est aussi un signal adressé à Poutine. Il devra repenser ses calculs stratégiques pour cette guerre. En supposant que l'Europe perdra patience, l'Occident a déconcerté Poutine non seulement en gardant le cap avec l'Ukraine, mais en fournissant continuellement de l'équipement et des munitions plus nombreux et de meilleure qualité.
    23/ Peut-être que Poutine devrait profiter de son cessez-le-feu de Noël orthodoxe pour réfléchir à la manière dont la Russie pourrait se retirer de l'Ukraine (y compris de la Crimée) en 2023. nytimes.com/live/2023/01/0…
    24/ Dans l'ensemble, la mise à disposition des IFV par l'Amérique et l'Allemagne aura de nombreux impacts mais constitue une évolution très positive. Cela augmentera la puissance de combat des soldats ukrainiens - et renforcera la confiance et le moral de l'#Ukraine .

    RépondreSupprimer
  60. Communiqué Ministère de la défense du Royaume Uni 6 janvier

    Les milices de la République populaire de Lougansk (LNR) et de la République populaire de Donetsk (DNR) ont été officiellement intégrées dans les forces armées russes le 31 décembre 2022. Le président Poutine a présenté les formations avec leurs couleurs de bataille lors d'une visite à Rostov sur le Don.
    La Russie affirme que la LNR et la DNR font partie intégrante de la Fédération de Russie à la suite des référendums d'adhésion fixes de septembre 2022.
    Cependant, il contrôle discrètement les deux depuis 2014, créant le 1er corps d'armée de la DNR et le 2e corps d'armée de la LNR et les soutenant avec des officiers militaires russes.
    Le statut et les identités du DNR et du LNR restent probablement source de division au sein du système russe. Même avant l'invasion de février 2022, ces territoires représentaient une ponction importante sur les finances russes.
    Maintenant que le Kremlin s'est ouvertement engagé à les soutenir, ils constitueront probablement un coût politique, diplomatique et financier important pour la Russie qui durera bien au-delà de la phase actuelle du conflit.

    RépondreSupprimer
  61. Igor "Strelkov" Girkin révolté par la proposition de trêve par Poutine. Selon lui, c'est une décision catastrophique qui va le "rapprocher de la Haye", à moins que le problème ne soit réglé avant, quand quelqu'un "lui mettra un manche de pelle dans l'anus comme Kadhafi" (Sic !)
    Girkin franchit une étape dans la critique de Poutine, là. On voit que le FSB et les durs n'hésiteront pas à lui coller la défaite sur le dos !
    https://twitter.com/wartranslated/status/1611134795299389440

    RépondreSupprimer
  62. Une remarque en réponse aux commentaires sur l'annonce par Poutine d'une trève de Noël à la demande du Patriarche de Moscou, Kirill.
    Depuis des années, la propagande russe, tant en interne qu'à destinations des cercles conservateurs en Occident, essaie de présenter la Russie comme protectrice des Chrétiens et en particulier des Orthodoxes (c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont attaqué plusieurs fois la Géorgie et l'Ukraine, deux pays orthodoxes, mais passons...).
    Dans ce contexte, la demande de Kirill pourrait refléter une prise de conscience, voire un agacement, de l'Eglise orthodoxe Russe face à ce conflit entre Orthodoxes. Peut-être une évolution intéressante ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'âne qui vielle6 janvier 2023 à 09:56

      Je pensais, pour ma part, que Saint Kirill du KGB avait agi sur ordre du Kremlin pour proposer cette trêve que Poutine allait accepter.
      Je n'imagine pas une seconde que le représentant actuel de l'Eglise Orthodoxe Russe mette en porte à faux Poutine en le forçant à refuser quelque chose qu'il proposait.
      Je n'imagine pas non plus Poutine proposer une trêve de lui même ou parce que la Turquie le demandait.
      Bref du théâtre.

      Supprimer
    2. Je ne crois pas une seconde en une "prise de conscience de Kyrill". Ce dernier a multiplié les appels à la "guerre sainte" ces dernieres semaines, affirmant que "mourir à la guerre allait ouvrir les portes du paradis" aux Vatniks, et autres conneries du même acabit...
      Il est encore pire que Putler dans ses discours.
      Non cet appel à la trêve est uniquement un moyen d'essayer de faire perdre des points moraux à l'Ukraine en l'obligeant soit à suivre leur démarche, soit à refuser passant ainsi pour des hommes de peu de foi.
      Accessoirement, cela arrange peut-être l'armée russe :
      1. la trêve tombe pile poil au moment de l'arrivée des grands froids, ce qui peut aider les mobliks à se protéger et s'équiper, et contraindre une préparation d'offensive ukrainienne (artillerie avant l'assaut les 8 ou 9 janvier sur sol gelé par exemple).
      2. Les russes viennent de prendre l'avantage à Soledar et ont capturé Bakhmutske hier. C'est leur première vraie avancée depuis plus de 4 mois. Ils peuvent profiter de la trêve pour se renforcer et se protéger de contre-attaques ukrainiennes.

      Supprimer
    3. J'en doute. Kyrill est aux ordres de Poutine et n'a aucune initiative personnelle, comme les cadres de son église. C'est un ancien KGB, probable actif FSB. Vous pouvez lire son pedigree sur wiki, il est révélateur. Cette proposition ne peut pas ne pas émaner de Poutine lui-même.
      Par ailleurs, sur cette "trêve", il serait intéressant de noter que la Russie a spécifiquement rejeté toute proposition de trêve à l'ONU pour la Pâque russe l'année dernière, fête encore plus importante que le Noël orthodoxe ou le starij novij god (ancien nouvel an). Il est vrai qu'alors les russes étaient à 3 jours de Kiev...

      Supprimer
  63. Rumeur ou non ? Difficile à dire, il circule tellement de choses...
    => L'appel à cesser les combats de Poutine serait une preuve indirecte aux bruits qui courent... Selon au moins 2 sources, l'idée est de faire sauter des mines et d'y rajouter des morceaux de bombardements avec des Himards etc.
    https://t.me/informnapalm/15082
    "Selon deux sources d'InformNapalm HUMINT proches des combattants du DNR, il y a une forte probabilité que plusieurs églises orthodoxes de Donetsk et d'autres colonies dans les territoires occupés des Rashtistes soient minées et explosées pendant le service festif du matin du 7 janvier afin de filmer des scènes de propagande [...]
    Actuellement, nous ne disposons pas de données sur les emplacements spécifiques des mines, nous appelons donc tous les résidents pacifiques des territoires occupés à s'abstenir de visiter les églises, afin de ne pas devenir une victime de la provocation sanglante de la Russie. Fêtez Noël à la maison avec votre famille et évitez les endroits bondés. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas comme si Poutine n'en était pas capable, et ne bombardait pas le Donbass depuis des années à cette fin (marrant que personne là-bas ne comprenne que des obus tirés de l'Est viennent forcément de territoires contrôlés par les Russes).

      Supprimer
    2. Durant l'Occupation en France, il circulait ce type de rumeur aussi, il m'en est parvenue quelques unes par le biais familial, mais les russes nous ont habitués à tellement d'horreur que je ne sais pas si c'est possible....

      Supprimer
    3. Poutine a déjà fait ce genre de choses, donc pourquoi pas hélas. Par contre ce serait une folie qui montrerait son niveau de désespoir : la méfiance des milbloggers russes est déjà aiguisée en ce moment, au moindre signe que les explosions ne sont pas dues à des Himars cela se saura et c'est un coup à perdre le soutien d'une partie de l'église orthodoxe russe. Et puis, pourquoi les Ukrainiens feraient ça alors qu'ils touchent avec succès chaque jour plusieurs cibles militaires importantes ? Côté propagande ça ne convaincra que les convaincus. Enfin, espérons qu'il ne s'agit que d'une rumeur. TL

      Supprimer
  64. source du commentaire en anglais de Mick Ryan :
    https://twitter.com/WarintheFuture/status/1611118392299393024

    RépondreSupprimer