samedi 11 janvier 2020

La Légion d’honneur pour le caporal-chef Liber


La France compte dans ses rangs une armée invisible de milliers de blessés dans leur chair et leur âme. Ils ont été mutilés pour la servir, pour nous servir tous. Le moindre des droits qu’ils ont sur nous, c’est la reconnaissance.
L’un d’entre eux s’appelle Loïc Liber, il est caporal-chef, et le 15 mars 2012, il a été abattu par un islamiste à Montauban avec deux de ses frères d’armes, le caporal-chef Abel Chenouf et le caporal Mohamed Legouad. Eux sont morts, lui a survécu tétraplégique et est cloué dans un fauteuil depuis huit ans. Son régiment désormais c’est sa chambre aux Invalides où il a affiché les paroles de la Marseillaise et posé son béret. Les seules opérations qu’il connaît désormais sont médicales et elles sont de plus en plus difficiles à supporter.
Ses camarades tombés ont été intégrés dans la Légion d’honneur, c’est bien mais c’est une légion de l’au-delà et il est à craindre qu’ils ne la portent pas sur eux. Surtout, pourquoi avoir séparé alors les frères d’armes dans la reconnaissance et accordé moins à celui qui a survécu. Combien d’années de souffrance faut-il pour équivaloir à la mort ?
Pour l’instant cela fait huit ans et il est hélas probable qu’il n’y en ait pas beaucoup d’autres. N’est-il pas temps avant qu’il ne soit trop tard de faire enfin un geste ? Le caporal-chef Liber a reçu la Médaille militaire, c'est très bien. Il aurait été officier, il aurait reçu la Légion d'honneur. N'aurait-ce pourtant pas été la même chair qui aurait été meurtrie ? Il est temps aussi de mettre fin aussi à cette distinction qui date de la Restauration. La Légion d'honneur est aussi un ordre censé regrouper les citoyens ayant fait preuve de mérites éminents. Les mérites sont-ils moins éminents lorsqu'ils sont le fait de militaires du rang ou de sous-officiers ? 
La demande d’attribution de la Légion d’honneur a été faite par la députée de Guadeloupe, cette demande est suivie « avec bienveillance » par madame la ministre des Outre-Mer…depuis un an. Mon grand-père, lui aussi blessé au service de la France en 1918 l’avait reçu quelques semaines plus tard, le temps de terminer les combats en cours. Notre Etat fonctionne-t-il plus mal qu’en 1918 ? Sommes-nous plus insensibles qu’à cette époque ? Il est temps d’être juste.

Pour en savoir plus et aider : Le canal de vie

9 commentaires:

  1. C'est un camarade parachutiste.
    Effectivement, militaire du rang.
    Effectivement "quelqu'un" a estimé que la médaille militaire (magnifique distinction, médaille de vrai soldat) probablement "ça irait bien".
    Vu l'état de notre camarade, il ne risque pas de la porter trop souvent, trop ostensiblement.
    Surtout, quand on le voit dans son fauteuil, on sait pourquoi on l'a distingué.

    Ce n'est pas lui qui demande; lui, il a surtout reçu.
    Il y a huit ans qu'il a reçu, au service de la France, les coups qui l'ont cloué dans ce fauteuil.

    Je n'ai pas le détail des services éminents qu'il a rendu, mais je partage l'opinion exprimée sur un point:
    Il est indécent de faire attendre un homme blessé à ce point.
    C'est oui ou c'est non, mais il n'y a pas à tourner autour du pot en faisant semblant d'avoir toujours quelque chose de plus urgent à traiter.

    Il y a assez de monde au cabinet de la ministre des armées pour valider ou invalider la demande.
    Les invalides, le caporal-chef Loïc LIBER connait bien: C'est sa maison, et son statut depuis 8 ans.
    Il n'est que temps de valider.

    Ce n'est que mon avis, mais je le partage avec Michel GOYA, et, je l'espère, assez de monde pour que ce soit pris en compte et que la voix des frères d'arme soit entendue si celle d'une élue du peuple ne suffisait pas.

    Didier CODANI

    RépondreSupprimer
  2. Vous écrivez : « Sommes-nous plus insensibles qu’à cette époque ? »

    Disons que la sensibilité de l’époque est… différente.

    https://www.20minutes.fr/societe/2685535-20200101-legion-honneur-distinction-accordee-patron-blackrock-france-agace

    RépondreSupprimer
  3. Une petite observation : vu comment la LH est dépréciée par les motifs d'attribution de nombre de ses récipiendaires ou la qualité de certains, peut-être vaut-il mieux pour un sous-officier ou un militaire du rang de recevoir "que" le "Bijou de la Nation"...

    RépondreSupprimer
  4. Tout est dit, je plussoie et m'incline devant ce blessé comme tout un chacun devrait le faire.

    RépondreSupprimer
  5. Indignée que des artistes de cinéma reçoivent cette LH et que des BRAVES comme Loic soit oublies , j ai écrit au Président de la'République dans ce sens.....mais je n ai pas reçu de réponse, à ce jour

    RépondreSupprimer
  6. Outrée que la Légion d'Honneur soit attribuée à des "artistes" (et qu'ils osent la porter sans gène) et qu'il y ait de pareils oublis.

    RépondreSupprimer
  7. Merci mon Colonel,

    Vous avez soulevé les règles actuelles absurdes, et qui président à l'attribution de la LH pour les hommes de troupe et sous-officiers. Quand on pense que pour le nominés à titre civil de la LH, on ne s'embarrasse d'aucune règles !..

    RépondreSupprimer
  8. "Les propositions exceptionnelles :

    Chaque année, une vingtaine de remises de Légion d’honneur dérogent à ces règles générales. Ces propositions, dites à titre exceptionnel, interviennent dans des limites très strictes pour récompenser sans attendre la personne concernée.

    Il s’agit notamment de personnes ayant exposé leur vie dans l’exercice de leurs fonctions : militaires tués ou blessés en opérations, pompiers et sauveteurs, officiers de police…"
    Sources : https://www.legiondhonneur.fr/fr/page/criteres-dattribution/104

    Je trouve cela bien peu ! Cela montre bien factuellement la reconnaissance qu'accorde une institution à ceux qui ont fait réellement le sacrifice physique ou psychique d'une part part d'eux même pour l'avoir servie. Cela montre bien la part d'éthique qui guide certains technocrates se trouvant de fait en accord avec des textes qui leurs sont favorables.

    RépondreSupprimer
  9. la Médaille militaire a l'avantage d'être "militaire" exclusivement !



    RépondreSupprimer