vendredi 1 mars 2013

Ne réduisons pas le budget de la défense, par Etienne de Durand. LeMonde.fr


Alors que l'on s'approche de la publication du Livre blanc puis de la loi de programmation militaire, c'est-à-dire de décisions capitales et potentiellement irréversibles pour la défense française, des vérités méritent d'être rappelées.

4 commentaires:

  1. CBA F. Aubanel2 mars 2013 à 13:32

    Cet article est tout à fait pertinent mais uniquement s'il fait référence à une réforme structurelle des dépenses de l'Etat. Or ce qui nous attend est plutôt une réforme conjoncturelle qui aboutira à mettre un pansement sur une blessure en attendant d'en remettre un autre quand le premier ne remplira plus son office de cache misère.La défense va donc perdre 2 à 3 milliards, une vingtaine de milliers de soldats supplémentaires, ce qui ne sera en effet rien au regard du défis budgétaire mais ce qui suffira largement à continuer de désorganiser un système jusqu'ici performant, à moindre coût!

    RépondreSupprimer
  2. Cet article est de bon sens. mais qui s'en soucie? Certainement pas le chef des armées, le PR, ou ceux qui l'on précédé... D'ailleurs, si les français avaient du bon sens... Ils n'auraient sûrement pas voté pour eux!

    RépondreSupprimer
  3. La charmante TINA risque au final de provoquer autant de dégâts que les Panzerdivisionen de mai-juin 40. Chapeau-bas les artistes !

    RépondreSupprimer
  4. thank you for sharing your interesting and helpful information :)
    please, visit my web:
    Ace Maxs

    RépondreSupprimer